COLOSSEUM : « VALENTYNE SUITE » .1969

 img_2_pr

Avant ce que le monde appela le Jazz-Rock, ou la Fusion, dans le début des années 70 et qui vit l’éclosion de Fleurs Vénéneuses comme Passport, Return To Forever, Weather Report, Headhunters, Mahavishnu Orchestra, ou Eleventh House, et l’émancipation de jeunes musiciens issus du monde du Jazz comme ceux de la planète Miles Davis, apparurent des groupes qui de par leur cultures musicales hétéroclites, Jazz, Rock, et qui à la différence des groupes cités au dessus, faisaient beaucoup moins étalage de leur immense talent de musiciens sur-expérimentés, et qui  surtout faisaient une musique qui parlait plus

Colosseum-Bath69

au cœur et à l’âme, que technicité, vitesse d’exécution, nombrilisme. Une espèce de musique élitiste, souvent froide, sans émotions, que ne pouvaient comprendre que des musiciens aussi doués qu’eux. Une Musique de Musicien pour Musicien. C’est vrai je généralise un peu, mais à un moment de l’histoire c’est ce qui arriva.Cette première  mouvance comptait en son sein Chicago Transit Authority, Blood Sweats & Tears, IF, et Zoo pour la France. Mais il u en eu beaucoup plus. Je ne vous parle que des principaux. En cette année 1968, un nouveau groupe apparait sur la scène. Venant des Bluesbreakers de John Mayall pour certains, du Graham Bond Organisation pour d’autres, ainsi que du New Jazz Orchestra de Georgie Fame.

112451184-_332329c

Le groupe prend le nom de  « COLOSSEUM« , le fondateur un remarquable batteur, JON HISEMAN, veut créer une musique qui soit vraiment un mélange de deux genre, le Jazz-Rock. HISEMAN veut mêler le Jazz qu’il adore, avec toute la puissance que le Rock peut apporter. En parallèle, « COLOSSEUM » est considéré comme une des influences majeures du mouvement Rock-Progressif des années 70′. JOHN HISEMAN emmène avec lui, aux saxophones DICH HECKSTALL-SMITH,

Dick Heckstal Smith

TONY REEVES à la basse, l’organiste DAVE GREENSLADE et le guitariste chanteur JAMES LITHERLAND. « COLOSSEUM«  signe un contrat avec le label Bronze, et sort son premier 33 tours en 1969  « THOSE WHO ARE ABOUT TO DIE WE SALUTE YOU«  .

Colosseum_-_Those_Who_Are_About_To_Die_(US)

L’album se devait de faire une forte impression sur cette nouvelle audience « progressive », c’est ce qu’il fit, et en plus remporta d’excellentes critiques. JOHN HISEMAN est vraiment le leader du groupe. C’est lui qui décroche les tournées, les concerts, et qui doit s’occuper des nombreux changements de personnels, du fait de la structure rigide de la musique du groupe, assez complexe.

hisemanclose

En concert « COLOSSEUM » est une énorme machine toujours bien en place, où les improvisations ont tout naturellement leur place, ils se font très rapidement l’image d’un live band, et les salles de concerts sont toujours remplies. A la fin 1969, « COLOSSEUM » sort peut-être son meilleur album 

« VALENTYNE SUITE »

img_2_pr

dont le titre occupe une face entière, une succession d’impressions, de palettes de peintures, digne d’un groupe autant Progressif que Jazz-Rock. Une multitudes d’ambiances, jouées par des musiciens au sommet de leur art, conscient que leur technique individuelle permet au collectif les motifs les plus fous, les plus complexes, sans ne jamais perdre le fil des choses, ni devenir ennuyeux….

2hiseman2

Une merveille. Trois thèmes principaux, un premier dont l’orgue, les claviers, le piano sont leaders et donnent l’ambiance à ce « JANUARY’S SEARCH » le long solo d’orgue amène avec les autres instruments le second thème  « FEBRUARY’S VALENTYNE »

Bilzen1971_Jon_Hiseman (2)

.Avec de beaux moments de calme et de douceur, un splendide chorus de saxophone, le tout ponctué de magistrale manière par JON HISEMAN, avant que la machine ne s’emballe de nouveau. Le troisième thème  commence par des breaks de batterie dHISEMAN, et apporte de la rêverie. Les chorus dans  « VALENTYNE SUITE » sont absolument magnifiques, et le titre combine à

hiseman

merveille les vœux de JON HISEMAN, mélanger le Jazz et ses improvisations et la puissance brutale du Rock.  Un des titres  de l’album  « THE MACHINE DEMANDS A SACRIFICE » est le moment du concert où JON HISEMAN dialogue avec sa double batterie, et nous gratifie d’un chorus toujours

Jon_Hiseman

exceptionnel, laissant loin derrière lui la trop grande longueur des chorus de Ginger Baker (Cream) de la même époque. Seuls quelques batteurs dans le monde sont capables de nous tenir en haleine pour un exercice, qui peut très vite finir en ennui total.

Digital StillCamera

Ces deux premiers albums sont certainement les plus inventifs de « COLOSSEUM ». L’album que sort le groupe en 1970 avec un changement de personnels important, est le dernier bon album studio de « COLOSSEUM »  « DAUGHTER OF TIME »

Colosseum - Front

 JON HISEMAN recrute un vrai chanteur CHRIS FARLOWE (né en 1940),

02 fa

un guitariste aux doigts d’or CLEM CLEMPSON

03cl

et  MARK CLARKE  à la basse.

06cla

On peut entendre dans ce disque la version live de  « THE MACHINE DEMANDS A SACRIFICE » . Mais rien n’allant plus dans le groupe « COLOSSEUM » se sépare après l’enregistrement d’un très grans double live  « COLOSSEUM LIVE » en 1971

colosseum_live1

JON HISEMAN prend MARK CLARKE avec lui pour fonder TEMPEST

TEMPEST

aidé d’un guitariste prodige OLLIE HALSALL ex-Patto, de PAUL WILLIAMS et d’ ALLAN HOLDSWORTH Après le départ des deux derniers,

61hGvUQUhhL__SL500_

TEMPEST devient un power trio. HISEMAN reforme COLOSSEUM II, plus axé vers le Rock, et la fusion, avec GARY MOORE à la guitare.

Colosseum-Reunion-Concert-Cologne-1994

« COLOSSEUM »  se reforme dans son dernier line-up, celui de  « DAUGHTER OF TIME  »  et  « LIVE » pour une tournée mondiale immortalisée par un album

Dave+Greenslade+Dave+Live+4

live et un DVD  « THE COMPLETE REUNION CONCERT COLOGNE  1994 ».

ChrisFarlowe

Par contre CHRIS FARLOWE n’est plus l’homme svelte qu’il était à la dissolution du groupe, il fait peine à voir !!!

Z22_Collosseum-6788-1

Depuis le groupe continue à tourner et à enregistrer des albums. La mort de

colosseum7 (2)

DICK HECKSTALL-SMITH  en 2004, n’a pas arrêté le groupe, c’est la femme de JON HISEMAN musicienne saxophoniste de Jazz

Barbara-and-Mark

BARBARA THOMPSON qui le remplace.

Colosseum2010

***********************************************

valentyne-suite-2

EXTRAITS  « VALENTYNE SUITE »

***************

1. THE KETTLE

***************

2.  ELEGY

***************

3.  BUTTY ‘ S BLUES

***************

4.  THE MACHINE DEMANDS A SACRIFICE

***************

5.  THE VALENTYNE SUITE  N°1

***************

6.  THE VALENTYNE SUITE  N°2

***************

7.  THE VALENTYNE SUITE  N°3

***************

8.  THE VALENTYNE SUITE  N°4

***************

9.  THE VALENTYNE SUITE  N°5

***************

10.  THE VALENTYNE SUITE  N°6

***************

11.  THE VALENTYNE SUITE  N°7

***************

12.  THE VALENTYNE SUITE  N°8

***************

13.  THE VALENTYNE SUITE  N°9

***************

14.  THE VALENTYNE SUITE  N°10

***************

01

Un petit bonus, extrait du disque  « DAUGHTER OF TIME », le seul titre live, de l’album, un extrait du chorus de batterie de JON HISEMAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.