ROGER ZELAZNY : LES NEUF PRINCES D’AMBRE. Denoël.

Il est de la Littérature comme de la Musique certaines œuvres se doivent d’être écoutées, certains livres se doivent d’être lus. Le Cycle des  « NEUF PRINCES D’AMBRE » de

Image (51)

 

ROGER ZELAZNY en fait partie. Magnifique monument de la Fantasy entre fiction et Heroïc-Fantasy, écrit dans une langue que l’on aimerait lire plus souvent, « LES NEUF PRINCES D’AMBRE » est un grand classique, que l’on se plait à lire et à relire.

32814_1597087

 

ROGER ZELAZNY né le 13 mai 1937 dans l’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis, d’un père immigré polonais, et d’une mère américaine. Il nous quitte pour son ultime voyage peut être vers Ambre, en juin 1995, à l’âge de 58 ans. ZELAZNY, homme sec au caractère morne est inspecteur des impôts.

roger

La littérature lui sert d’échappatoire, et lui permet de voyager dans des mondes inaccessibles, pourtant peut éloignés du notre. Durant sa carrière il reçoit six Prix Hugo [pour quatorze nominations], et trois Prix Nebula [pour quatorze nominations].

TOR_12a

Toujours intéressé par l’écriture, il devient rédacteur en chef du journal de son lycée. A sa sortie d’université il décroche  une Licence en littérature, puis après avoir été admis à Columbia, pour une spécialisation dans le théatre élizabéthain, il obtient en 1962 un Master1  Tout en travaillant aux impôts, il passe tout son temps de libre à l’écriture d’histoires de science-fiction, commençant par de courtes nouvelles, puis des plus longues, avant de franchir le pas et de s’éssayer  à l’écriture de romans, en 1965. En 1969, il démissionne de son travail pour se consacrer à plein temps à sa passion. La célébrité viendra en 1963 avec « Une Rose Pour L’Ecclésiaste« , un recueil de quatre nouvelles.

11175_687287

« …Des récits où se mêlent la poésie et l’extrapolation scientifique, le baroque et le suspense le plus haletant… Ainsi dans « Les Portes de son Visage », « Les Lampes de sa Bouche« …, où un homme et une femme, trop orgueilleux pour s’avouer leur amour, rivalisent de témérité dans la capture d’un monstre des mers vénusiennes : montagne de chair écailleuse, regard de serpent… Ainsi dans « Une rose pour l’Ecclésiaste » où, sur la planète rouge, les hommes sont morts, frappés de stérilité. Seules quelques Martiennes survivent. Gallinger, le Terrien, vient à elles, armé seulement d’une rose et du Grand Livre. Parmi ces femmes, il y a Braxa, la jeune danseuse sacrée… » Récits tour à la fois poétiques, baroques, variations scientifiques, et bien sur un suspense savamment dosé… En 1966, il reçoit le Prix Hugo Du Meilleur Roman pour ‘Toi l’Immortel », ex-aequo avec Frank Herbert pour Dune. toi-l-immortel-104823

« Toi L’Immortel » se passe dans un avenir très lointain, bien longtemps après la catastrophe nucléaire, sur une Terre, toujours radioactive, devenue un musée que Conrad l’Immortel fait visiter. Mais pourquoi, lorsqu’il montrera la planète au Végan Cort Myshtigo, tentera-t-on d sue un sur une étarnge missione les assassiner lui et son touriste ? Conrad n’en sait-il pas plus sur une étrange mission ?   ZELAZNY devient membre de la « Swordsmen and Sorcerer’s Guild of America« , regroupant les auteurs désireux de populariser le genre Heroic-Fantasy. En 1966 parait « Le Maître Des Rêves »,

lmdr2

en 1967 « Seigneur de Lumière » racontant le voyage à bord de leur astronef, ‘l’Etoile de l’Inde’ de Brahma, Yama, Krishna, Vishnou, Hali et Shiva, vivant

product_9782207259139_195x320

enfermés dans leur vaisseau, et maintenant les masses autochtones  dans un moyen-âge scandaleux.   1969 voit l’apparition d’un espèce d’OVNI que j’ai personnellement dévoré quand j’avais un vingtaine d’années, « LES CULBUTEURS DE L’ENFER ». Roman totalement à part de l’univers Zelaznien, mais d’une puissance toute Rock’n’roll :

File0007[1]

Au lendemain de la grande guerre nucléaire, les Etats-Unis, ne sont plus que ruines, coupés en deux par un vaste désert radioactif, pratiquement infranchissable, Hell Tanner, conducteur hors pair, criminel et dernier des Hells Angel, s’embarque à l’intérieur d’un char blindé, pour tenter de faire, pour la première fois, la liaison d’Ouest en Est, en passant en force, au milieux des monstres et autres mutants, pour apporter sur la côte Est un vaccin succeptible d’enrayer l’épidémie qui s’y déclare….  1969, parution de « l’Ile Des Morts »

imagesASZP6XN8

…Sandow l’Immortel, aidé des étranges pouvoirs d’un extra-terrestre, crée des mondes, par la seul force de son esprit. Mais quelqu’un s’immisce dans ses mondes….   1971 « Le Maître Des Ombres »

livres-le-maitre-des-ombres-38

…La Terre ne tourne plus, elle est divisée en deux la face éclairée illumine un monde scientifique et policé, tandis que dans le royaume de la nuit se cachent les princes, les brigands qui vivent dans un monde magique. Jack le voleur est de ceux-ci… L’œuvre de ZELAZNY est teintée d’influences Mystiques, mythologiques, que ce soit Nordique, Celtique, Egyptienne, Hindoue et Chinoise. Magnifique carrière, pour le petit bureaucrate des débuts, belles récompenses pour l’intellectuel poète, de la Science Fiction,

51P03VFZSKL__SY300_

du Fantastique, celui dont on disait qu’il en savait plus sur toutes les mythologies que les dictionnaires. Créateur de mondes ou les hommes sont des Dieux et rêvent d’Immortalité.   Revenons maintenant aux « NEUF PRINCES D’AMBRE » …Carl Corey, un amnésique, s’échappe d’une clinique privée où il était détenu depuis un accident de voiture et part à la recherche de son identité et de son passé avec pour tout indice le nom et l’adresse de sa sœur supposée : Evelyn. Il se rend

pdf190-1975

chez elle et réussit à lui soutirer de nombreuses informations en bluffant habilement et en cachant son amnésie, mais ces révélations sont bien difficiles à décoder et pour cause : Carl s’appelle en réalité Corwin, et s’il ne s’en souvient pas encore, il est en fait l’un des princes du royaume d’Ambre.

1283179990

Il faut savoir que le lieu principal où se déroule le cycle, et qui se trouve au centre de tout est la cité d’Ambre, le seul monde réel, tous les autres, comme la Terre n’étant que des Ombres d’Ambre, des mondes parallèles, tous légèrement différents du vrai monde original. L’intérêt de la narration à la première personne est l’immédiate identification au personnage, et comme en plus, il en sait autant que nous, c’est ensemble que petit à petit nous déchiffrons les codes, et comprenons qui est le héros, et comme lui, nous allons de surprises en surprises.

ambre-10tomes

Voilà, je ne veux pas vous en dire trop, afin de na pas gacher le plaisir de la découverte, déjà vous en savez trop !!! Mais votre plaisir sera intact, croyez moi, suivez Corwin dans les dédales de sa mémoire, dans ses surprises qui le seront pour vous également… Bonne Lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.