SANTANA : « SANTANA ».1969

MI0002104133

 Né au Mexique le 20 juillet 1947, CARLOS ALBERTO BARRAGUAN joue dès sa jeunesse dans les bars louches de Tijuana. IL arrive à San Francisco en pleine époque hippie.

Santana_1973Dès son arrivée on le remarque dans le disque « The Live Adventures Of Mike Bloomfield and Al Kooper » , ainsi que dans différents concerts. Avec un groupe  composé de JOSE CHEPITO AREAS (percussions), MIKE CERRABELLO (congas), DAVID BROWN (basse), GREG ROLIE (claviers, chant) et MIKE SHRIEVE (batterie) CARLOS SANTANA décide de promouvoir le Rock-Sud-Américain. Le premier 33 tours en 1969,

Carlos-Santana_in_Hamburg_1

et l’apparition magique du groupe dans de film Woodstock consacrent leur popularité galopante.

Image (10)

Un mélange nouveau de Rock très « épicés », d’accents musicaux Latino .

MI0002104133

Ce premier album est une parfaite réussite, les critiques sont bonnes, et le disque fait parti des meilleurs ventes de l’année. En 2003, le Magazine Rolling Stone le classe à la 150# place des 500 Meilleurs Albums Rock de tous les temps. Le second album « ABRAXAS » (1970)

MI0001862479

 se voit renforcer par de nouveaux musiciens qui tous ensemble reprennent le célèbre titre de Tito Puente « Oye Como Va »,  « ABRAXAS » connaît encore plus de succès que son prédécesseur, et les concerts que donnent SANTANA sont triomphaux. Un nouveau guitariste va faire sont apparition,

JSP0118-20-FP

le jeune NEAL SCHON, prodige de la six cordes que l’on découvre dans le 33 tours suivant  « SANTANA III ».

MI0000039691

De nombreuses polémiques naitront entre les deux hommes. De nombreux chorus seraient joués par Neal SCHON et non par CARLOS lui-mêmeLe style de SANTANA évolue dans le milieu des années 70′ , vers une musique psychédélique et plus tournée vers le Jazz, tout en gardant son épine dorsale Latino.

Santana-Live-Shirt-1

Devenu disciple du Guru indien Sri Chinmoy de 1972 à 1981 CARLOS rajoute  « Devadip »rajoute à son nom  (Devadip : œil de Dieu). CARLOS DEVADIP SANTANA. CARLOS enregistre un album avec Buddy Miles plus tôt décevant, et c’est John McLaughling qui lui conseille de se tourner vers Sri Chinmoy.  

santana_mclaughlin

En 1972 le disque « CARAVANSERAIL » est composé de musiciens issus des musiques les plus diverses du Rock, du Jazz, et de la musique Afro-Cubaine. L’album se vend partout dans le monde. Il est considéré à cette époque comme l’équivalent de l’album « KIND OF BLUE »  de Miles Davis.

MI0001950906

Chacun des deux ayant eu une portée musicale importante, avec des climats salsa, et jazz-rock beaucoup plus moderne. SANTANA joue avec McLaughling sur le disque « LOVE, DEVOTION, SURRENDER », et sur un album d’Alice Coltrane « Illuminations ». Aucune des ventes ne sera bonne. En 1975 quand le groupe SANTANA enregistre « BORBOLETTA »,

santana-borboletta(2)

il va relativement mal. En 1976,  revenu de toutes ses expériences,  le groupe entier enregistre « AMIGOS » qui marque une espèce de retour aux sources premières. Le disque est moyen, mais l’aidera à retrouver les chemins des hits Parades, grâce à un titre « EUROPA »

SantanaArticle

 Le chemin sera identique pour l’album suivant « FESTIVAL » c’est à dire  décevant également En été 1977 le groupe se dissout, puis se reforme. Le groupe connait une successions de hauts et de bas, surtout en ce qui concerne sa perte de créativité, car les concerts sont toujours complets.

410ECC644

On se dit alors que le CARLOS est bouffé par les nouvelles générations. C’est alors qu’il est touché par le doigt du destin et enregistre avec le groupe « SUPERNATURAL« 

santana-supernatural-frontal

pour lequel SANTANA recevra  9 Grammy Awards. CARLOS a toujours essayé de faire évoluer sa musique, en côtoyant des artistes comme Steven Tyler (Aerosmith), John McLaughling, Wayne Shorter, Herbie Hancock, Eric Clapton.

imagesMFVGR133

Il peut être considéré sans honte comme l’un des plus grands guitaristes du XXe Siècle, avec son jeu reconnaissable aux premières notes, lyrique, chantant, un son saturé rond et chaud, et bien sur tours les effets qui font de lui CARLOS SANTANA un fabuleux guitariste de Blues

Image (11)

EXTRAITS « SANTANA » 1969 

***************

1. WAITING

***************

2. EVILS WAYS

***************

3. SHADES OF TIME

***************

4. SAVOR

***************

5. JINGO

***************

6. PERSUASION

 ***************

7. TREAT

 ***************

8. YOU JUST DON’T CARE

 ***************

9. SOUL SACRIFICE

120CarlosSantana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.