BARRY LEVINSON : SLEEPERS.1996

19255609

Cela fait plusieurs fois que je regarde ce film, avec je dois dire toujours autant de plaisir. D’abord le réalisateur BARRY LEVINSON à qui l’on doit entre autre « Le Secret De La Pyramide » 1985, « Good Morning Vietnam » 1987,  « Rain Man » 1988, « Harcèlement » 1994, « Des Hommes d’Influences » 1997, « Sphère » 1998, pour ne citer que les principaux.

71969529

Ensuite l’adaptation d’un livre de LORENZO CARCATERRA, tiré semble t’il d’une histoire vraie, et  une tripotée d’acteurs exceptionnels, même si certains montrés sur l’affiche du film n’ont pas les rôles principaux comme par exemple  DUSTIN HOFFMAN, ROBERT DE NIRO, mais sont néanmoins plus que

Sleepers 3

merveilleux dans leur personnage respectif, puis KEVIN BACON, JASON PATRICK, BRAD PITT, BRUNO KIRBY, BRAD RENFRO, et MIMMIE DRIVER. Le tout porté par une très belle musique de JOHN WILLIAMS.

sleeper1

« ….Au milieu des années soixante, quatre gamins du quartier populaire de Hell’s Kitchen de New York sont incarcérés dans une maison de redressement à la suite d’une plaisanterie qui tourne au drame.

vlcsna13

bien des années plus tard deux d’entre eux, marqués à vie, retrouvent le gardien sadique et tortionnaire qui les a martyrisés lors de leur détention et l’abattent froidement.

sleeper2

Les deux autres, devenus respectivement journaliste et substitut du procureur, fidèles à la loi de Hell’s Kitchen, vont tout tenter, avec le soutien du curé du quartier et du parrain de la mafia, pour les sortir de là… » 

84792916_p

La description de ce quartier de Manhattan qu’est Hell’s Kitchen (la Cuisine du Diable), l’amitié indestructible des quatre jeunes amis Shakes, John, Mickael et Tommy, tout est retranscrit d’une manière magnifique, et toute cette première

sleepers_02

partie du film pleine d’insouciance, nous laisse à penser que cela ne peut durer éternellement, et ce qui au départ n’était qu’une mauvaise blague, faite un jour de grande chaleur, par la bande des quatre, ne nous laisse pas imaginer ce à quoi ils vont être confrontés dans la maison de redressement, où ils croiseront quatre gardiens sadiques, pédophiles et tortionnaires.

sleepers-9

Heureusement, rien n’est montré, mais notre imagination de spectateurs est peut être pire que des images crues montrées ouvertement. Tout cela les détruits, et plus jamais ils ne seront les mêmes, ils devront réapprendre à vivre en oubliant le passé, s’interdisant même d’en parler à qui que ce soit. Jusqu’au jour où deux d’entre eux, les deux qui ont le plus mal tournés, deux criminels sans état d’âme, croisent dans un café restaurant, le gardien « chef » des tortionnaires, Nokes et le tuent le plusieurs balles de révolver.

imagesGP31A5UM

Cette histoire de vengeance magistralement orchestrée, et la reconstruction quasi impossible d’êtres humains détruits et avilis, nous est racontée par BARRY LEVINSON avec une retenue, et une immense pudeur. Les traumatismes de l’enfance nous marquent jusqu’à notre mort, inéluctablement.

sleepers-1996-01-g

C’est la seconde partie du film, les amis ne sont plus des gosses mais des adultes, confrontés à leurs problèmes d’adultes et en plus à ce traumatisme avec lequel ils sont obligés de vivre, et de sourire. C’est dans cette seconde partie du film où DUSTIN HOFFMAN tient le rôle d’un avocat alcoolique et drogué, et nous montre s’il en est besoin l’étendu de son talent.

sleepers2

Et que dire du bonheur de revoir VITTORIO GASSMAN, tout en retenue jouer le rôle du vieux caïd de la mafia. Peut-être manque t’il une petite étincelle pour que ce film soit un pur Chef d’Œuvre, mais alors vraiment une toute petite étincelle…

 84793461_o

Le DVD est à l’image du film, très réussi, très belles couleurs, sans gros défaut, et bénéficie d’une piste 5.1, sobre, et allant parfaitement avec le film. Belle envergure de la partition de JOHN WILLIAMS.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.