CROSBY, STILLS, NASH & YOUNG : « DEJA VU ». 1970

 71-969AKuiL__SL1215_

 « Déjà Vu«  fait partie de ces indispensables merveilles qui ont jalonnées l’histoire de la musique. Premier album du quatuor Crosby, Stills, Nash & Young, il demeure aujourd’hui une référence absolue, marquant le début de la fin du courant hippie, alliant beauté des textes, et des mélodies, harmonies vocales travaillées à la perfection, et une instrumentation plus que parfaite, quasiment divine, tel un cadeau du ciel…

cf502750e3f8b7deaf5d24cdafddf

Le groupe se forme d’abord sans Neil Young (ex-Buffalo Springfield), en 1968 autour de David Crosby (ex-Byrds), Stephen Stills (ex-Buffalo Springfield), et Graham Nash (ex-Hollies). C’est en chantant ensemble, un jour qu’ils étaient invités chez John B. Sébastian des Lovin’ Spoonfull, que chacun d’eux fut frappé par la beauté des

graham-nash-david-crosby-live-bbc-1970-dvd-dc788

2. « Teach Your Children »

harmonies vocales conjuguées de Crosby, Stills et Nash. Il n’en fallut pas davantage, pour que les trois comparses décident de former un groupe au nom évident, Crosby, Stills & Nash, CSN, pour faire plus court. Leur premier 33 tours voit le jour en 1969, et porte le nom du groupe.

115494899

Ce disque encensé par la critique pour les magnifiques mélodies de Crosby, Nash et Stills, connu un grand succès, avec plus de quatre millions d’exemplaires vendus. Ce premier album est un parfait exemple de musique rock acoustique contemporaine. Grâce à ce 33 tours CSN devient un groupe majeur de la fin des seventies, 

GRAHAM-NASH-CSN-at-Criteria-Recording-Studios-Miami-March-1977-Joel-Bernstein

aux opinions politiques bien affirmées dans leurs chansons, en phase avec les idées politiques contestataires de l’époque. Dallas Taylor y tient la batterie, et Stills grâce au re-recording joue de la guitare, de la basse et des claviers.

tumblr_n4w234QRBZ1snb6qwo1_500

CSN reçoit le Grammy Award du Meilleur Artiste en 1970. Neil Young comme Stills était membre des Buffalo Springfield, il en était parti suite à des différents avec Stills, mais sur les conseils du « Sage » patron du Label Atlantic, Ahmet Ertegun, Neil se reconcilie avec Stephen Stills et rejoint le trio, qui du coup devient un quartet sous le nom de Crosby, Stills, Nash & Young. CSN & Y.

5. « Woodstock »

Crosby, Stills, Nash & Young Backstage

Nous avons là quatre musiciens au caractère bien trempé, quasiment quatre leader, une Hydre à quatre têtes. Neil Young a tout de même précisé en intégrant le groupe qu’il comte bien continuer parallèlement sa carrière solo avec son propre groupe Crazy Horse. Après un premier concert qui sert en quelque sorte de rodage au « nouveau groupe », CSN & Y passe au Festival de Woodstock avec le succès que l’on connait.

6. « Déjà Vu »

Crosby_Stills_Nash_and_Young_1970

L’album suivant nécessitera huit cent heures d’enregistrement. On y retrouve Dallas Taylor à la batterie et Greg Reeves à la basse. Deux invités participent à deux titres Jerry Garcia et John B. Sébastian

csny-1974

Chacun des membres du groupe a composé des chansons, des « douceurs » pour Graham Nash, des rocks pour Stephen Stills et David Crosby, quant à Neil Young, pour faire une lapalissade, il fait du Neil Young avec ce style particulier qui n’appartient qu’à lui. Joni Mitchell y compose une chanson hommage à Woodstock.

9. « Country Girl »

Portrait Of Crosby, Stills, Nash, & Young

Le succès du 33 tours aux Etats-Unis et au Canada est phénoménal, et l’Europe n’est pas en reste. Le monde entier semble apprécier cet album, qui dès sa sortie se classe n°1 au Billboard US, devenant en une poignée de jours double disque de Platine. « Déjà Vu«  est classé 61° Meilleur Album de Tous Les Temps par VH1 et 148° par le magazine Rolling Stone.

CSNY_1970_Studio

Toutes les radios passent des titres de l’album aux USA comme en Europe, ce qui permettra une popularité plus rapide encore sur le vieux continent. Les tournées se suivent et remplissent des stades entiers. Ces durant ces concerts de 1970, à Chicago, San Francisco et Los Angeles, qu’est enregistré, le double album live suivant « Four Way Street«  dont je vous parlerais dans un prochain article car c’est également une merveille.

10. « Everybody I Love You » 

61FWZkj3vjL__SL1236_

Mais pour le moment revenons à « Déjà Vu« , sur la pochette, les membres du groupe sont dans l’ordre de leur noms de gauche à droite, avec en plus Greg Reeves en troisième position et Dallas Taylor en dernier. Parler des morceaux, que vous dire ils sont tous diaboliques,

CSNY74.09.14_141-21

« Carry On«  de Stills et son fameux break amenant le solo de guitare, ces harmonies vocales dignes des Beatles, sur l’album le morceau dure 4.25 minutes, sur le Live « Four Way Street«  14.19 minutes, c’est sur il y prend une autre dimension, mais la version studio qui commence en acoustique et passe à l’électrique après le break est splendide.

602149_4218983846059_1103794763_n

 

« Carry On«  (Continue)

One morning I woke up and I knew
Un matin je me suis éveillé et je savais
You really gone
Que tu étais vraiment partie
A new day, a new way, I knew
Un jour nouveau, une nouvelle façon, je savais
I should see it along
Que je verrais ça
Go your way, I’ll go mine
Va de ton côté, j’irai du mien
Carry on

Continue
The sky is clearing and the night
Le ciel s’éclaircit et la nuit
Has gone out
S’est retirée
The sun, he come, the world
Le soleil,  arrive, le monde
Is all full of light
Est rempli  de lumière
Rejoice, rejoice, we have no choice
Réjouis-toi, réjouis-toi, nous n’avons pas le choix
We’ve got to carry on
Nous devons continuer
The fortunes of fables are able
Les hasards des légendes sont capables
To sing the song
De chanter cette chanson
Now witness the quickness with which
Regarde maintenant la vitesse à laquelle
We get along
Nous progressons
To sing the blues you’ve got to live the tunes
Pour chanter le blues tu dois vivre la mélodie
Carry on
 Continue
Carry on
 Continue
Love is coming
L’amour arrive
Love is coming to us all
L’amour arrive pour nous tous
Where are you going now my love ?
Où vas-tu maintenant mon amour ?
Where will you be tomorrow ?
Où seras-tu demain ?
Will you bring me happiness ?
M’apporteras-tu le bonheur ?
Will you bring me sorrow ?
M’apporteras-tu du chagrin ?
Oh the questions of a thousand dreams
Ooh les questions d’un millier de rêves
What you do and what you see
Ce que tu fais et ce que tu vois
Lover can you talk to me ?
Mon amoureuse peux-tu me parler ?
Girl when I was on my own
Chérie quand je vivais seul
Chasing you down
Et que j’étais à ta recherche
What was it made you run ?
Qu’est ce qui t’avait fait courir ?
Trying your best just to get around.
Faisant de ton mieux simplement pour t’en sortir
The questions of a thousand dreams
Les questions d’un millier de rêves
What you do and what you see
Ce que tu fais et ce que tu vois
Lover can you talk to me ?
Ma chérie peux-tu me parler ?

 

Autre merveilleux titre « Almost Cut My Hair« , de David Crosby et sa philosophie Hippie, fabuleux morceau, où les chorus de guitares de Stills et Young traversent la chanson, chantée de tout son cœur par un Crosby

David-Crosby-rh03

totalement habité. Ce morceau, c’est un combat contre l’ordre établi, la majorité bien pensante pour qui cheveux longs signifient pas comme tout le monde, en dehors de la société.

 

Almost cut my hair
J’ai failli me couper les cheveux
It happened just the other day
C’était il y a quelques jours à peine
It’s gettin kinda long
Ils étaient plutôt longs
I coulda said it was in my way
J’aurais pu dire que ça m’allait bien
But I didn’t and I wonder why
Mais je ne l’ai pas fait et je me demande pourquoi
I feel like letting my freak flag fly
J’ai comme envie de laisser s’envoler ma bannière
Cause I feel like I owe it to someone
Parce que j’ai l’impression de devoir ça à quelqu’un

Must be because I had the flu for Christmas
Ca doit être parce que j’ai eu la grippe à Noël
And I’m not feeling up to par
Et le fait que je n’ai pas l’impression d’être comme tout le monde
It increases my paranoia
Me rend paranoïaque
Like looking at my mirror and seeing a police car
Comme  regarder dans mon rétroviseur et voir une voiture de police
But I’m not giving in an inch to fear
Mais je refuse de céder à la peur
Cause I promised myself this year
Car je me le suis promis cette année
I feel like I owe it to someone
J’ai l’impression de devoir ça à quelqu’un

When I finally get myself together
Quand j’ai enfin eu les idées claires
I’m going to get down in that sunny southern weather
J’ai décidé d’aller chercher le soleil dans le sud
And I find a place inside to laugh
Et trouver un endroit où il fait bon vivre
Separate the wheat from the chaff
Pour séparer le bon grain de l’ivraie
I feel like I owe it
J’ai l’impression de devoir ça
To someone
A quelqu’un

 

Neil Young également nous propose de grandes et belles choses dont « Helpless«  certainement une de ses plus belles chansons, des harmonies vocales toujours merveilleuses, et une tristesse à fendre l’âme, son chant est lancinant, traînant et magnifique..

Neil-at-Stephen's-House_-Studio-City_-1970-Graham-Nash

Il y évoque une ville du Canada, de l’Ontario ou après y être né Neil y a passé son enfance, et s’il doit y revenir c’est pour y reprendre courage, et ce sont tous ses souvenirs qui donnent le titres du morceau, car il se sent alors « Helpless«  « Impuissant« 

There is a town in north Ontario,
Il y a une ville au nord de l’Ontario,
With dream comfort memory to spare,
Où je retrouve rêve, confort et souvenir,
And in my mind I still need a place to go,
Et dans ma tête j’ai toujours besoin d’y aller,
All my changes were there,
C’est là-bas que j’ai changé,

Blue, blue windows behind the stars,
Bleues, bleues les fenêtres et derrière les étoiles,
Yellow moon on the rise,
Jaune la lune qui se lève,
Big birds flying across the sky,
Les grands oiseaux qui volent à travers le ciel,
Throwing shadows on our eyes.
Jetant des ombres sur nos yeux,
Leave us
Nous laissent

Helpless, helpless, helpless
Impuissant, Impuissant, Impuissant

Baby can you hear me now ? (helpless, helpless, helpless)
Chérie peux-tu m’entendre en ce moment ? (impuissant, impuissant, impuissant)
The chains are locked and tied across the door(helpless, helpless, helpless)
Les chaînes sont fermées et attachées à travers la porte (impuissant, impuissant, impuissant )
Baby, sing with me somehow. (helpless, helpless, helpless)
Chérie, fais en sorte de chanter avec moi. (impuissant, impuissant, impuissant)

Blue, blue windows behind the stars,
Bleues, bleues les fenêtres et derrière les étoiles,
Yellow moon on the rise,
Jaune la lune qui se lève,
Big birds flying across the sky,
Les grands oiseaux qui volent à travers le ciel,
Throwing shadows on our eyes.
Jetant des ombres sur nos yeux,
Leave us
Nous laissent

Helpless, Helpless, Helpless

Impuissant, Impuissant, Impuissant

 

« Our House«  de Graham Nash, une chanson simple et belle comme une chanson des Beatles …qui fait référence à la relation qu’il eut avec

Nash

Joni Mitchell, du bonheur tout simple d’être chez soi, dans sa maison, le contraire de ce qu’il prônait en tant qu’hippie pur et dur, une vie sans aucune attache à quelque chose de matériel…

I’ll light the fire
Je vais allumer le feu
You place the flowers in the vase
Tu disposes les fleurs dans le vase
That you bought today
Que tu as acheté aujourd’hui

Staring at the fire
Je regarde les flammes
For hours and hours
Pendant des heures et des heures
While I listen to you
Tandis que je t’écoute
Play your love songs
Jouer tes chansons d’amour
All night long for me
Toute la nuit durant pour moi
Only for me
Pour moi seul

Come to me now
Viens vers moi à présent
And rest your head for just five minutes
Et repose ta tête cinq minutes seulement
Everything is done

 Tout est fait

Such a cosy room
Quelle pièce chaleureuse
The windows are illuminated
Les fenêtres sont illuminées
By the evening sunshine through them
Par le soleil couchant qui passe à travers
Fiery gems for you
Formant des gemmes flamboyantes pour toi
Only for you
Pour toi seule

Our house is a very, very, very fine house
Notre maison est une très très très chouette maison
With two cats in the yard
Avec deux chats dans le jardin
Life used to be so hard
Avant la vie était si dure
Now everything is easy
Maintenant tout est facile
‘Cause of you
Grâce à toi
And our
Et à notre
La la lala la la la lala la la lala lala la lala lala lala la la lala la la la la la
La la lala la la la lala la la lala lala la lala lala lala la la lala la la la la la

La la lala la la la lala la la lala lala la lala lala la lala
La la lala la la la lala la la lala lala la lala lala la lala

Our house is a very, very, very fine house
Notre maison est une très très très chouette maison
With two cats in the yard
Avec deux chats dans le jardin
Life used to be so hard
Avant la vie était si dure
Now everything is easy
Maintenant tout est facile
‘Cause of you
Grâce à toi
And our
Et à notre

I’ll light the fire
Je vais allumer le feu
While you place the flowers in the vase
Pendant que tu disposes les fleurs dans le vase
That you bought today
Que tu as acheté aujourd’hui

 

 

Stephen Stills nous revient avec un petit joyau de deux minutes totalement acoustique, et superbe de réalisme, « 4 + 20«  qui nous parle d’une

Stephen_Stills_on_Toppop_in_1972

enfance difficile, de la pauvreté, du manque d’amour et d’émotion, de nuits sans trouver le sommeil sans aucune échappatoire. Que reste t’il alors?

Four and Twenty years ago
Voilà quatre et vingt années
I come into this life,
Je suis venu à la vie,
Son of a woman
Fils d’une femme
And a man who lived in strife.
Et d’un homme qui vivaient en conflit.
He was tired of being poor
Il était las d’être pauvre
But he wasn’t into selling door to door
Mais il ne se voyait pas en vendeur de porte à porte
And he worked like a devil to be more.
Et il travaillait comme un diable pour être plus que ça.

A different kind of poverty now upsets me soul
Un autre genre de pauvreté bouleverse à présent mon âme
Night after sleepless night
Nuit après nuit sans sommeil
I walk the floor and want to know
J’arpente le plancher et veux savoir :
Why am I so alone ?
Pourquoi suis-je si seul ?
Where is my woman, can I bring her home ?
Où est ma femme, puis-je l’emmener à la maison ?
Have I driven her away ?
L’ai-je fais fuir ?
Is she gone ?
Est-elle partie ?

Morning comes the sunrise,
Au matin se lève le soleil
And I’m driven to my bed
Et je me guide vers mon lit
I see that it is empty
Je vois qu’il est vide
And there’s devils in my head.
Et il y a des démons dans ma tête.
I embrace the many colored beast.
J’embrasse la bête aux nombreuses couleurs
I grow weary of the torment
Je me fatigue de ce supplice
Can there be no peace ?
Ne peut-il pas y avoir de paix ?
And I find myself just wishing that my life would simply cease.
Et je me trouve à souhaiter que ma vie simplement cesse.

 

1035x708-20140618-csny3-x1800-1403128292

Sans oublier un très beau chorus de basse sur le morceau  « Déjà Vu« . Que vous dire de plus pour vous convaincre de toute la beauté de cet album, de sa sensibilité, de son charme, de ses atouts. « Déjà Vu » ne contient que des chansons emblématiques qui ont marqué leur temps tout en restant totalement réalistes et d’actualité de nos jours. Ce disque est simplement beau, facile, évident, agréable à écouter. Il est intemporel. Personnellement j’appelle cela un Chef d’ Œuvre

Crosby Stills Nash And Young

Voici les morceaux dans l’ordre où ils apparaissent dans le disque, pour les besoins de l’article, j’en ai modifié l’ordre!

1. Carry On

2. Teach Your Children

3. Almost Cut My Hair

4. Helpless

5. Woodstock

6. Déjà-Vu

7. Our House (2ème face du 33 tours)

8. 4+20

9. Country Girl :

a) Whiskey Boot Hill

b) Down, Down, Down

c) Country Girl (I Think You’re Pretty)

10. Everybody I Love You

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.