WEST, BRUCE & LAING : « LIVE ‘N’ KICKIN » .1974

 west-bruce-laing-live-n-kickin-

L’an passé, j’avais réalisé un article sur WEST, BRUCE & LAING pour leur premier et fantastique album « Why Dontcha » , et je vous avais raconté l’histoire de ce redoutable power trio, né sur les cendres de feu Mountain. Quand la décision fut prise de former le groupe, la presse sembla gagner de folie, la réunion de tels artistes, tout le monde attendait un Cream N°2. Mais ce ne fut pas vraiment le cas. W,B & L, pris une orientation un peu plus hard, un peu plus méchante. De toutes façons quel intérêt d’avoir un Cream bis. Aucun.

Jack_Bruce_Leslie_West_and_Corky_Laing

1. « Play With Fire« 

Mais la forte personnalité des trois musiciens, et leur talent respectif, laissaient envisager quelque chose de grand, mais aussi justement d’un peu compliqué. A fort caractère, problèmes d’égo. Ce qui ne manqua pas d’arriver, les problèmes d’alcool et de drogues, ne firent qu’accélérer les choses. Et ce qui devait arriver, arriva, au bout de deux albums studio, « Why Dontcha » et « Whatever Turns You On » , le groupe décida de se séparer.

Why_Dontcha

Chacun reprit sa carrière solo, seul LESLIE WEST et CORKY LAING continuèrent ensemble, souvent sous le nom de Mountain, avec uniquement un nouveau bassiste, et il y en eu pas mal. C’est en 1974, alors que le groupe n’existait plus, que la maison de disque sortie un troisième album, live cette fois-ci, « LIVE ‘N’ KICKIN » n’ayant qu’un seul, mais gros défaut, c’était un album simple ne contenant que quatre morceaux, deux titres par face. Ridicule.

2. « The Doctor« 

Jack_Bruce_and_Leslie_Westfgbh

J’attends toujours le « Collector Remaster Serie Spécial Collector Vieux Cons Revisited » mais depuis le temps, je commence à perdre espoir, c’est dommage car sur scène le trio était génial, interprétant d’excellentes reprises des Rolling Stones « Play With Fire » des Cream  « Politician » , et naturellement d’anciens morceaux de Mountain.

2c1ca8ac1e

De plus, je suis sur que des bandes existent au fond d’un tiroir, mais que personne ne veut prendre le risque de les sortir, ce n’est pas possible autrement. Un live avec quatre morceaux c’est risible, et on a la vague impression d’être pris pour un con… Enfin, en attendant mieux vaut ça que rien du tout. Mais tout de même, ça m’énerve, juste un titre du groupe, les hits des deux albums précédents, passés à la trappe!!! Oubliés, malgré le succès immense du premier album « Why Dontcha ».

Leslie+West+Inlay++1

3. « Politician« 

On a juste droit à une superbe version de « The Doctor » , où le groupe fait merveille, basse, guitare, batterie, tout semble couler naturellement, et se met en place au quart de seconde, la complicité musicale est de mise…. Enfin, le monde du rock est injuste, y’en a que pour les jeunes cons, mais, et nous les vieux cons, faudrait voir à ne pas nous oublier, sinon la révolte va gronder, les vieux cons vont se rebeller, et ce sera pas joli à voir. Faut pas pousser pépère dans les orties, ou y va gueuler.

Jack_Bruce-2_1972

Et comme disait Blier dans les Tontons : « …j’m’en vais leur faire une ordonnance, et une sévère, j’vais leur montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va les retrouver, éparpillés par petits bouts façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, et j’ventile… » Alors faites gaffe à vous, on veut du Live de WEST, BRUCE & LAING, du bon qui tienne la route, minimum un double, c’est compris. OK. Point final. Je r’viens plus la’d’ ssus…

Jack_Bruce_Hollywood_Palladium_West_Bruce_and_Laing

Les quatre morceaux proposés, tiennent bien la route et permettent à CORKY LAING, dans « Play With Fire » puis à la fin du disque à JACK BRUCE sur « Powerhouse Sod » de partir en chorus solo. Quant à LESLIE WEST, il est impérial tout au long du disque. Rien de bien surprenant.

4. « Powerhouse Sod« 

4482629720_2cccbc78c1_b

Bonne écoute à tous…

 WEST%20BRUCE%20LAING%201974%20Live%20N%20Kickin

 

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.