JEFF BECK : « BLOW BY BLOW ». 1975

img_0

 1975. Nous sommes en pleine période Jazz-Rock, le public en redemande. Les groupes sont nombreux, et tous fonctionnent parfaitement bien. Return To Forever de Chick Corea, Weather Report de Joe Zawinul, Mahavishnu Orchestra de John McLaughling, Magma avec une formation en état de grâce,  The Tony Williams’ Lifetime, Passport de Klauz Doldinger, Eleventh House de Larry Coryell, The Head Hunters de Herbie Hancock et beaucoup d’autres encore. Pourquoi, un des plus grands guitariste de l’histoire du rock, ne s’y essaierait-il pas?

Jeff Beck_Colour

Aussi après une longue période d’inactivité, JEFF BECK sort en 1975, l’album qui sera le premier d’une longue série de disques de plus en plus réussis et intéressants « BLOW BY BLOW » , véritable exercice de fusion entre jazz et rock.

1. « You Know What I Mean« 

JEFF BECK un des rares guitaristes à avoir émergé du monde du rock, et réussi à s’imposer en maître incontesté, dépassé uniquement selon moi par l’imagination, la folie et la technique de jeu de guitare d’ Eric Clapton et de Jimi Hendrix.

Jeff_Beck_in_1979

BECK est né en Angleterre en juin 1944, et a étudié au collège artistique de Wimbledon. Il fut l’un des tout premier à se faire connaître en tant que guitare héros, dans le groupe historique des Yardbirds, qu’il quitta en 1966, et où il fut remplacé par Jimmy Page et Eric Clapton, deux autres manchots… JEFF BECK classé par le magazine Rolling Stone 5° Meilleur Guitariste De Tous Les Temps, ce qui en dit long sur sa notoriété, et reconnu par le même magazine comme « L’un des guitaristes solistes les plus influents dans le rock ».

2938

BECK a touché à tout, le Blues, le Rock, le Hard, la Fusion. Il obtient son premier succès en Angleterre avec son premier single « Hi Ho Silver Lining » en 1967. Il forme alors son premier groupe le Jeff Beck Group, composé de Rod Stewart aux vocaux, Ron Wood à la basse, Mick Waller à la batterie et Nicky Hopkins au piano. Le groupe sort deux albums, « Truth » en 1968

2. « She’s A Woman« 

5099995804217

et « Beck-Ola » en 1969 avec un nouveau batteur Tony Newman. A la même période, dans un style assez similaire sort le premier album de Led Zeppelin, qui obtient beaucoup plus de succès et empêche le groupe de BECK de pouvoir s’épanouir correctement. Rod Stewart et Ron Wood quittent le groupe pour des problème de mésententes, ce qui l’empêchera de participer au Festival de Woodstock.

5099995804514

Pourtant ces deux premiers albums, très bluesy-rock lui permettent de se faire une belle réputation, surtout grâce à ses concerts, aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis. Mais les albums manquent d’une certaine cohérence, dont hélas font preuve par contre les deux premiers Zeppelin. Le groupe se consume, Stewart et Wood forment The Faces, et BECK décide alors de former un super-trio avec Tim Bogert (basse) et Carmine Appice (batterie). Mais hélas un très grave accident de voiture l’immobilise durant dix huit mois. Pendant cette période Bogert et Appice de leur côté fondent Cactus.

gp-early_jeff_beck

4. « Air Blower« 

Aussi à son retour à la vie active, JEFF BECK reforme le Jeff Beck Group, avec cette fois-ci, l’excellent Cozy Powell derrière les fûts, Bobby Tench aux vocaux, Max Middleton aux claviers et Max Chaman à la basse. Bien qu’ayant le même nom, le groupe est très différent du premier. On y trouve un mélange de rock, de soul music, de R & B, la musique est beaucoup plus groovy.

Jeff-Beck-Rough-And-Ready-546845

Deux albums sortiront de cette formation « Rough & Ready » en 1971, et « Jeff Beck Group » en 1972. Deux albums dont JEFF BECK se déclare insatisfait, et peu de temps après il décide de dissoudre le groupe.

52797515

Son projet de super trio est réalisable avec la disponibilité de Bogert et Appice. Mais comme pour les précédents, cette formation « Beck, Bogert & Appice » sera de courte durée, un album studio réalisé en 1973, suivi d’une tournée mondiale.

5. « Scatterbrain« 

bogert_appice_beck-beck__bogert_appice(1)

Le disque est très bien accueilli par la presse, qui souligne malgré tout le manque évident d’un vrai chanteur, c’est Bogert qui s’y colle, et c’est pas vraiment l’idéal. Autant musicalement on touche à la perfection,

100_4785

autant les grandes faiblesses du chant nuisent à l’ensemble, d’ailleurs le succès commercial est faible, seules les tournées sont sold-out, car c’est évidement sur scène que le trio est le plus impressionnant.

BBA2

En avril 1974B. B & A. est dissous alors que quelques titres venaient d’être enregistrés en vue d’un second disque. En 1975, un double live au départ réservé pour le seul marché japonais, sort chez les disquaires du

20130811_3dfef5

monde entier, avec un son infernal, comme seuls les japonais savent le faire… JEFF BECK s’occupe en participant à différents petits projets, apparition télé et diverses sessions. C’est au cours d’une de celles-ci qu’il rencontre le bassiste PHIL CHEN, le batteur RICHARD BAILEY et retrouve son vieux complice le claviériste MAX MIDDLETON, sessions sous la direction du producteur George Martin, surtout connu pour son travail avec les Beatles.

becko

C’est avec cette équipe de musiciens, au-dessus de tous soupçons, renforcé par Stevie Wonder au clavinet, non mentionné sur le disque, que JEFF BECK enregistre au Air Studio de Londres en octobre 1974, l’album qui sort dans le commerce en mars 1975, « BLOW BY BLOW » . Un album de tous les superlatifs, premier album de fusion du guitariste, il est plébiscité par la presse musicale mondiale, et devient rapidement un énorme succès. Il atteint la place numéro quatre dans les charts, et devient le plus grand succès commercial de JEFF BECK. Un morceau devient instantanément un classique encore joué en concert : « Cause We’ve Ended As Lovers »

6. « Cause We’ve Ended As Lovers« 

img_2

Durant l’enregistrement, il est très souvent arrivé que BECK décide de refaire plusieurs fois des prises de chorus de guitare, jamais satisfait du résultat obtenu, trouvant toujours une imperfection sonore. La petite histoire veut que quelques temps après les enregistrements, George Martin reçoive un coup de téléphone de JEFF, lui disant qu’il souhaiterait refaire toute la session pour l’améliorer, et là, George de lui répondre « Je suis désolé JEFF , mais le disque est déjà sorti »…..

Early_Jeff_Beck

Une tournée fut mise en chantier pour promouvoir la sortie de l’album, dont une partie conjointement avec le Mahavishnu Orchestra. Pour cette tournée BECK garda MAX MIDDLETON, mais engagea de nouveaux musiciens. JEFF BECK fait parti de ces guitaristes qui jouent sans médiator, à doigts nus, ce qui lui permet grâce à son époustouflante technique, de créer des notes d’une pureté extraordinaire.

8. « Freeway Jam« 

jeff_beckk,

Son vibrato a quelque chose de magique, et dans ses mains sa Stratocaster possède la voix des anges. Dans l’album, outre tous les effets traditionnels à un guitariste, tapping, bottleneck, distorsion, pédales d’effets et d’écho, il se sert pour la reprise des Beatles « She’s A Woman » d’une Talk-Box, qui lui permet de mélanger notes de musique et voix humaine.

jeff-beck-nassau-coliseum-corbis-630-80

Effet qu’usera jusqu’à la corde Peter Frampton un peu plus tard. Dieu merci, JEFF BECK pour notre plus grand plaisir, est toujours en activité de nos jours, et son jeu de guitare s’est, comme un bon vin, bonifié avec les années passées. Il suffit de regarder son DVD enregistré au Ronnie Scott’s Club de Londres pour s’en assurer…

9. « Diamond Dust« 

10_5_10_jeff_beck_israel_kabik-22-570

 

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.