DVD Zône1. THE ALLMAN BROTHERS BAND. 40th ANNIVERSARY SHOW.BEACON THEATRE. MARCH 26, 2009

Voici une merveille pour les yeux et pour les oreilles. Le genre de DVD de concert dont on rêve quand on est un petit français, et qu’on n’a pas la chance d’habiter les Etats-Unis. Car pour l’instant la galette n’est disponible qu’en import US, et donc en zone 1. Il faut impérativement être équipé d’un lecteur dvd multi-zones… Sinon, problème, ni son, ni image….

DVD ALLMAN

Le concert du 40# anniversaire des ALLMAN BROTHERS BAND, filmé et enregistré au Beacon Theatre de New-York, le 26 mars 2009. Pour une fois pas d’invités surprises, on reste en famille, on joue et on prend son pied. Le concert est dédié à DUANNE ALLMAN, le groupe a fêté leur anniversaire par un concert grandiose, énergique, et où la nostalgie n’avait pas de mauvaise effluves.

fullband2

Bien sur en 2009, le line-up du groupe n’est plus tout à fait le même. Du groupe initial, il ne reste que GREGG ALLMAN, vocaux, Hammond B3 Organ et piano, JAIMOE, BUTCH TRUCKS aux batteries. Sont venus redynamiser le groupe en sang frais MARC QUINONES percussions, WARREN HAYNES et DEREK TRUCKS aux guitares ‘magiques’, et enfin OTEIL BURBRIDGE à la basse. Inutile de vous dire que le niveau atteint par ces prodiges est époustouflant. Et quasiment chaque musicien du groupe possède son propre groupe, avec lequel il enregistre et donne des concerts. WARREN HAYNES avec son groupe GOV’T MULE, et DEREK TRUCKS avec THE DEREK TRUCKS BAND. Ca en fait des notes à se rappeler !!!

abb-2

La compréhension au sein de l’ALLMAN est parfaite, il y a osmose entre tous les musiciens, ils n’ont qu’à s’échanger des coups d’œil pour savoir quoi faire, et dans quelle direction aller. L’entente est musicale, philosophique et humaine. Même avec les grands absents la famille est toujours présente. Et ils se sont bien préparés pour faire de ce concert du 40# Anniversaire un moment de communion et de grâce avec le public.

2014MAIALLMANBEACON0148

Quinze shows sont prévu en tout, dont celui du 40#. ALLMAN investit le Beacon Theatre. Et durant cette série de concert beaucoup d’invités, de grands noms, différents tous les soirs. Soixante deux artistes en tout, incluant Eric Clapton, Levon Helm, Phil Lesh, Bob Weir, Buddy Guy, Johnny Winter, Leslie West, Billy Gibbons, Susan Tedesci (madame DEREK TRUCKS), Boz Scaggs, Sonny Landreth, Taj Mahal, Southside Johnny et bien d’autres encore… Pour le concert avec Billy Gibbons (ZZ TOPP) tous les membres du groupe portaient de fausses barbes et des lunettes de soleil, effet fun garanti….

imagesTLU2QE6N

Pour cette soirée particulière, le groupe a décidé d’honorer la mémoire de l’ ALLMAN de 1969, en jouant l’intégralité des deux premiers albums: « The Allman Brothers Band » et « Idlewild South », dans l’ordre exact figurant sur les deux disques. Comme un tigre dans sa cage, soufflant et grognant, le groupe s’est jeté su les morceaux d’ouverture « Don’t Want You No More« / »Not My Cross To Bear, et la folie mêlée de furie se déchaina. Les sept musiciens jouaient comme un seul homme, chacun se nourrissant de l’énergie des autres, communiquant par petits signes de tête, par clin d’œil. GREGG avait la voix des grands jours, rauque et claire.

 

Allman_Brothers_Band_-_Gregg_Allman

La section rythmique à l’unison, en parfaite harmonie, WARREN et DEREK nous délivrant des chorus où inspiration  rime avec technique et feeling. Et le bonheur continue avec « Black Hearted Woman »

 

et son dialogue de batteries, « Trouble No More »

 

où la slide de DEREK sert parfaitement les vocalises de GREGG. »Every Hungry Woman » durant laquelle DEREK et WARREN engagent un dialogues entre deux fois six cordes.

 

ABB-010

« Dreams » où les vocaux mélancoliques de GREGG sont sublimées par la slide éthérée de DEREK.

« Whippin’ Post » arrive un peu tôt dans le concert, on ne va pas s’en plaindre d’autant qu’il est interprété à la perfection.

 

82b8c0e29cdeb0a71b44f9e4329efc04

« Revival » long d’une bonne dizaine de minutes et d’un beau chorus de WARREN. Super. »Don’t Keep Me Wanderin »

suivit du classique « Midnight Rider« .

Puis arrive la pièce de résistance, l’un des plus fameux titre des ALLMAN BROTHERS, composé par DICKEY BETTS, seul grand absent de la soirée. Des bruits couraient, viendra-viendra pas? Il n’est pas venu, et nous étions nombreux à le regretter. Enfin tant pis… le fameux titres donc, petit clin d’œil à John Coltrane: « In Memory Of Elizabeth Reed« .

 

Allman-Brothers-Band-Cory-Schwartz

WARREN, DEREK, GREGG, OTEIL, BUTCH, JAIMOE et MARC chacun à tour de rôle, nous donne la puissance de son art, la force de sa créativité et le feeling de son improvisation. Suivra un furieux « Hoochie Coochie Man »

à l’intro légèrement cafouilleuse, chanté par WARREN, le poignant « Please Call Home »

et le groovy « Leave My Blues Alone »

les deux titres chanté à merveille par GREGG le blanc à la voix noire, qui nous démontre encore l’étendu de son registre vocal.

10allman-2-videoSixteenByNine1050

Un rappel « Statesboro Blues« . Premier titre de leur troisième album Fillmore East, et l’un de leurs très grands morceaux.

Il faut remonter au début du groupe, à l’époque de DUANNE ALLMAN et DICKEY BETTS, et du Fillmore East, pour retrouver une cohésion aussi parfaite sur scène.

gregg-allman-by-maria-ives

(Personnellement, j’ai une petite préférence pour la soirée du 14 mars, qui offrait comme ‘Special Guest’ : Stanley Clarke à la basse, Lenny White à la batterie, les deux ayant partie du grandissime groupe de Chick Coréa, ‘Return To Forever’, encore un incontournable! et Robert Randolph à la guitare. Il y a tout au long de cette soirée une tension palpable, et les morceaux sont joués par de vrais possédés, et l’on assiste à des intrusion jazzy avec un morceau de Miles Davis ‘In A Silent Way’, et une époustouflante version d »ELIZABETH REED »  avec deux chorus de basse dont un de Stanley Clarke. Et que dire des deux soirées avec Eric Clapton, du rêve en couleurs…)

ABB-001

Mais au final, une chose est certaine, les guitares de DEREK et de WARREN firent des merveilles et démontrèrent sans aucune ambiguïté possible leur qualité d’instrumentistes.

11allman3_inline-blog480

Au résultat donc un splendide concert et de très belles images, même si le système NTSC américain est loin de valoir notre SECAM. Peut-on espérer une sortie en zone 2, pour l’instant elle n’est pas au programme, mais on peut toujours rêver… Plus de 150 minutes de bonheur !!!!!

956

Néanmoins on peut se procurer le cd équivalent au dvd, en effet depuis 2003 les ALLMAN BROTHERS enregistrent tous leur concerts via leur table de mixage, ce qui leurs donnent une qualité sonore parfaite. Il suffit d’aller sur leur site : Hittin’ The Note, et de s’y balader.

TheAllmanBrothers_130902_0037

Donc pour résumer, un magnifique 40#Anniversaire, pour un groupe toujours aussi incroyable, formé de musiciens exceptionnels bien au dessus de la moyenne, se faisant plaisir en nous faisant plaisir, et ça c’est devenu chose rare…

Allman-Brothers-Band3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.