FLYING COLORS : FLYING COLORS. 2012

L’idée de former de nos jours un « Super Groupe », qui réussirait à combiner technique, virtuosité et un chanteur plus tôt Pop Rock, est venue à l’esprit de BILL EVANS,

flying

producteur exécutif de FLYING COLORS vers l’année 2008. La composition du groupe toujours inchangée depuis, est de MIKE PORTNOY batterie

Avenged Sevenfold as part of the Rockstar Energy Drink Uproar Festival

(ex-Dream Theatre, Adrenaline Mob, Transatlantic, Liquid Tension Experiment et j’en oublie !!!), STEVE MORSE guitare (Deep Purple, Dixie Dregs),

Flying-Colors-Milan-26

NEAL MORSE claviers, chant (Spock Beard, Transatlantic),

121006_3715_resize

DAVE LARUE basse (Dixie Dregs, Steve Morse Band, Joe Satriani, John Petrucci),

img0786-1

CASEY Mc PHERSON chant (ex-Alpha Rev).

Flying-Colors-Milan-27

Leur maestria personnelle leur permet de créer une musique actuelle et moderne, Rock et progressive, d’une évidente simplicité, et pourtant riche d’ambiances, et de couleurs mouvantes et différentes. Tous ensemble FLYING COLORS ont créé un ensemble unique, une espèce de fusion entre la tradition et le modernisme.

liveshot1

Et pour cela, il fallait des musiciens au dessus de tout soupçon, des monstres de technique, de virtuosité, mais ayant dépassé ce stade, et atteint celui de création, du naturel, sachant que chacun des autres membres du groupe ferait de même.

img0570-1

Leurs passé, si productif et prolixe devant leur servir de ciment pour la nouvelle création, différente de tout ce qu’ils avaient pu faire auparavant. Aidé par une équipe technique à la hauteur ayant les mêmes ambitions d’une création nouvelle, et fort d’un budget correct, ils ont inventé un nouveau territoire, un nouvel horizon, à la mesure de leur talent.

flyingcolorsband2013_638

« FLYING COLORS » l’album est réalisé le 16 mars 2012. Il atteint la 9e place au Billboard Hard Rock Chart, et la 11e place au BBC’s Rock Album Chart.

flying-colors

Quelques mois plus tard, il sort également un DVD et un Blu-Ray « LIVE IN EUROPE », retraçant des performances réalisées durant la tournée européenne qui a suivi la sortie de l’album.

mike_flying_colors-54

Le titre qui ouvre l’album « BLUE OCEAN », est un Rock tendance Prog à la Asia, rupture de rythme, et mélodie intéressante. La voix de CASEY McPHERSON est belle et par

20120920-230338_Flying_Colors_013_Tilburg

moments, des intonations font penser au regretté Jeff Buckley. STEVE MORSE nous démontre s’il en est besoin quel grand guitariste il est. Ca commence plus tôt bien.

 

« SHOULDA COULDA WOULDA » une intro de batterie à la Keith Moon, pour un titre

 

Flying-Colors-Milan-17-900x1350

bien rock, belle guitare, belle ligne de basse, et derrière PORTNOY fait monter la sauce. Très bon titre.

 

« KAYLA » guitare médiévale en intro, une musique qui semble évidente de simplicité, et qui tourne à merveille, le groupe joue comme un seul homme.

FlyingColors3

Très joli pont vers le milieu du morceau, avec une reprise de STEVE MORSE en chorus.

 

« THE STORM » débute par le chant de CASEY, le groupe arrive ensuite. Ce qui frappe ici encore c’est le côté limpide et évident de la musique, ça roule tout seul, les interventions sont

7983816096_234f76b3ea_z

belles, beau travail de PORTNOY à l’accompagnement.

« FOREVER IN A DAZE » un rythme un peu plus complexe, pour un rock avec de

hqdefault

nombreux breaks, joli boulot de DAVE LARUE à la basse.

 

« LOVE IS WHAT I’M WAITING FOR » un titre à la Beatles ou América, bel accompagnement au piano, et cette voix qui semble pouvoir absolument tout chanter.

3793397957

Un titre plus Pop.  Petite intervention bien senti de STEVE MORSE.

« EVERY THING CHANGES »  retour vers le Prog, tout en douceur, et harmonie. Des ambiances Supertramp par petites touches bien senties, magnifique chorus encore une

dsc_6448

fois de STEVE, loin de son univers Deep Purpleïen. Beau titre.

« BETTER THAN WALKING AWAY » un début à la Jeff Buckley, douceur et grâce,

121006_3859_resize

un titre tout en atmosphère, et en retenue, magnifique mélodie, magnifique morceau.

« ALL FALLS DOWN » déboule à deux cent à l’heure, du hard. Nos hommes peuvent tout

Flying-Colorsvbvb

faire. Claviers et guitare au diapason.

« FOOL IN MY HEART » le calme après la tempête. Retour sur un titre un peu plus groovy,

 

flying-colors-stuttgart-2012-01

on lorgne un peu vers Toto, sans que cela soit le moins du monde péjoratif.

« INFINITE FIRE » dernier et plus long morceau du disque, douze minutes, un petit univers à lui tout seul. Du Prog lumineux, sautillant et dansant. De nombreux breaks, changement de rythme, de tonalité, de thèmes. Le tout s’enchainant parfaitement comme

 

Flying C-33

une machine bien huilée. Très grande homogénéité du groupe. NEAL MORSE aux claviers est discret mais toujours présent, et efficace sur tous les titres.

« FLYING COLORS » est ce que l’on peut appeler un bel album, réussi, transcendé par des musiciens accomplis, au sommet de leur art, pour qui jouer est un plaisir communicatif, ça se sent, et prometteur pour l’avenir, puisque l’on attend le nouveau disque pour les semaines à venir « Second Nature »…  Le travail des musiciens tout au long du disque est Impérial,

FlyingColors2

les chorus sont courts, et l’on sent bien que personne ne souhaite se mettre en valeur, chacun œuvre pour le bien, pour le son du groupe. Si vous voulez prolonger le plaisir, le DVD/Blu-ray, est superbe. Images et son au top. Un concert rien que pour vous dans votre salon, 110 minutes de concert, et 45 minutes de bonus. Et petit cadeau pour ceux, ou celles qui ont aimé la voix de CASEY Mc PHERSON une splendide version du morceau HALLELUJAH écrit par le grand Leonard Cohen, dans la version mythique de Jeff Buckley.

 france

Bravo donc encore une fois à STEVE MORSE, NEAL MORSE, CASEY McPHERSON, MIKE PORTNOY et DAVE LARUE pour ce beau moment de Musique. Souhaitons donc longue vie à FLYING COLORS.

bow1

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.