« ZULU » 2013. Blu-ray Disc

Image (179)xx

ZULU, c’est d’abord un livre, un thriller étincelant de CARYL FEREY, écrivain français né en 1967 spécialiste du roman noir, du thriller. Grand voyageur, il a d’ailleurs travaillé pour le « Guide du Routard » avant de se lancer dans l’écriture. ZULU le livre a été récompensé par le

rennes-des-places-gagner-pour-le-film-zulu-tire-du-roman-de-caryl-ferey0

Grand Prix de la Littérature Policière en 2008, date de sa parution. Un réalisateur, français également, a lu le livre, en a tout de suite vu le potentiel, et envisagé la possibilité,

1010911_fr_zulu_1390464434487

d’en réaliser un film, JEROME SALLE à qui l’on doit l’excellent Anthony Zimmer avec Sophie Marceau et Yvan Attal. Tout se passe alors très vite. ZULU le film est présenté en

ImageResume_fr_60407_51a1ebaa0e6f3

clôture du 66e Festival de Cannes, et sort en salles le 4 décembre 2013. Le casting est américain et sud-africain, les principaux rôles sont tenus par ORLANDO BLOOM magistral de justesse, et FOREST WHITACKER impressionnant de crédibilité, les deux jouant des

ZULU2

policiers sud-africain radicalement différents, mystérieux et énigmatiques, mais désireux d’aller au fond des choses. Tous les acteurs du film, les seconds rôles sont à la hauteur, et d’une véracité effrayante. JEROME SALLE nous offre donc un polar sombre et moite, où la

ob_87f6658e6ff7591cb92af5c122024d80_photo-zulu-2013-10-jpg

violence est omniprésente, palpable dans l’air de ce pays ou  grand luxe et richesse côtoie pauvreté, peur et insalubrité. Deux communautés bien distinctes où les difficultés d’intégration sont toujours omniprésentes. Le souvenir de Mandela est toujours vivant, mais ce n’est qu’un souvenir…

Photo-1-du-film-Zulu

« Cape Town. Afrique du Sud. Une étudiante est sauvagement assassinée. Brian Epkeen (Orlando Bloom) et Ali Sokhela (Forest Whitacker) deux flics aux méthodes peu conventionnelles, mènent l’enquête et ne tardent pas à mettre au grand jour un trafic de drogue mêlant des gangs ultra-violents à une puissante organisation dont les agissements remontent aux heures les plus sombres de l’Apartheid »

maxresdefault

Dès le début du film on se fait happé par l’histoire, et durant une heure quarante sept, on reste rivé à son fauteil, tendu et angoissé par des moments frisants le malaise, le dégout et l’épouvante. Car ce qui au début semble un crime odieux mais banal, va nous entrainer dans des méandres visqueux et puants. Les ghettos sont à soulever le cœur, et l’on ressent physiquement cette violence. Mandela doit se retourner dans sa tombe….

Zulu

JEROME SALLE a réussi son pari pourtant audacieux, car si tout le livre n’est pas présent dans le film, son adaptation ne le trahit à aucun moment, et la musique d’ALEXANDRE DESPLAT encore un français, soutient correctement le film dans toutes ses atmosphères.

1010911_zulu_1387530005441

Donc oui, ZULU est un très bon film à voir de préférence en Blu-ray Disc pour la beauté des images et de la photographie, pour ne rien perdre des petits détails, et des magnifiques paysages. La bande son quant à elle, est en 5.1 DTS HD.

 Zulu-to_Melanie_Cleary

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.