THIN LIZZY : « LIVE & DANGEROUS » . 1978

114315528

C’est à Dublin, Irlande que se forme en 1970 THIN LIZZY autour de PHIL LYNOTT basse et chant, ERIC BELL guitare, BRIAN DOWNEY batterie. Le groupe joue dans le circuit des collèges, et dans tous les pubs des environs de Dublin, des chansons issues du folklore traditionnel irlandais, bien éloignées de la musique qu’ils ont en tête, à savoir Jimi Hendrix pour le côté psychédélique, et Eric Clapton et Jeff Beck pour les racines blues. Alors qu’un soir , le groupe assure une première partie, celle du chanteur Ditch Cassidy, un représentant de la maison de disque Decca est dans la salle,

Thin_lizzy_08081977_04_800

et impressionné par le groupe, leur propose un contrat de trois ans. Le premier album « THIN LIZZY »

41ICCz7XmjL

est loin d’être un triomphe, c’est même un échec commercial. Le groupe enregistre un second album « SHADES OF A BLUE ORPHANAGE« , dans lequel on trouve un nouvel arrangement d’un vieux

515OP82imXL

classique irlandais « Whiskey in the Jar » adaptée par LYNOTT et BELL à la sauce Hard Rock qui devient leur premier succès. Le second 45 tours « Rudolph’s Tango » est un flop complet… Le groupe retourne en Irlande. En 1973 THIN LIZZY sort son troisième disque « VAGABONDS OF THE WESTERN WORLD« . C’est de loin leur album le plus abouti et le plus hard, comme le démontre le

1972-vagabonds

titre « The Rocker« .  Pour soit disant des problèmes de santé, ERIC BELL quitte le groupe, c’est GARY MOORE qui le remplace avantageusement pour une courte période.  THIN LIZZY tourne et gagne un plus large public. Après plusieurs tentatives peu concluantes avec deux nouveaux guitaristes en Allemagne, Decca leur signale que leur contrat se termine. Qu’à cela ne tienne, LYNOTT auditionne

1280px-Thin_Lizzy_-_Manchester_Apollo_-_1983_(2)

deux guitaristes, BRIAN ROBERTSON un écossais de dix sept ans, et le californien SCOTT GORHAM qui le suivra dans le groupe jusqu’à la fin. Après un concert au Marquee de Londres, ils signent chez Phonogram. Le 33 tours « NIGHT LIFE » parait en novembre 1974 et devient le premier

Thin_Lizzy_-_Night_Life

grand succès du groupe en Angleterre, l’album contient de beaux morceaux « Still In Love With You »  « Night Life« . Le groupe assure la première partie du grand Bob Seger aux Etats-Unis, ainsi que du Bachman-Turner Overdrive. Dans la foulée le groupe enregistre « FIGHTING » un album beaucoup

thin-lizzy-fighting

plus rock, dans lequel on remarque le potentiel évident des deux guitaristes, enchaînant les solos, et se répondant dans un dialogue de six cordes. Le groupe arrive au premier plan en 1976 grâce au morceau « The Boys Are Back In Town » extrait de leur tout nouvel album « JAILBREAK » , une réussite totale, les deux guitares jouant d’harmonie à des octaves différents ( à la tierce) dans le style

57049c06d000802b5eef1e6a679a7646_full

d’un Wishbone Ash, n’est pas usuel dans un groupe de Hard, et devient rapidement une des images de marque du groupe, comme le montre le titre « Emerald » . 1976 voit tourner le groupe dans le monde entier.

Phil Lynott (left), pictured on stage with Thin Lizzy.

Tournée arrêtée net à cause d’un gros problème de santé de LYNOTT. Une hépatite. Du coup en 1977, le groupe retourne en studio pour enregistrer un nouveau disque « JOHNNY THE FOX« , bien qu’excellent, il se vend moins bien, et pourtant il contient d’excellent morceaux « Don’t Believe a Word » un classique du groupe, et le Funkysant  « JOHNNY THE FOX MEETS JIMMY THE WEED » dont le phrasé de PHIL LYNOTT n’est pas sans évoquer le rap.

1976-thin_lizzy-johnny_the_fox-frontal

En octobre THIN LIZZY entame une nouvelle tournée en Angleterre avec plusieurs dates à l’Hammersmith Odeon de Londres qui sont enregistrés en vue d’un prochain live album. Avant de partir en tournée aux Etats-Unis, BRIAN ROBERTSON est pris dans une bagarre, une forte entaille à la main l’empêche  de jouer pour plusieurs jours. LYNOTT propose à GARY MOORE de le remplacer temporairement.  La tournée se fait en première partie de Queen, qui se fait voler la vedette par THIN LIZZY

0000306_thin_lizzy

Pour des problèmes de maisons de disques, GARY MOORE ne peut participer à l’enregistrement du nouvel album, c’est donc SCOTT GORHAM qui assure la majeure partie des guitares, avant le retour de BRIAN ROBERTSON réconcilié avec PHIL LYNOTT. Par contre ce dernier, après son hépatite

120409110240763289694309

change de comportement, il consomme de plus en plus de drogues diverses. Cocaïne et alcool font parti maintenant de son quotidien. Ce qui au départ n’était que festif devient maintenant régulier et indispensable. L’album  « BAD REPUTATION » paraît au mois de septembre, et reçoit un superbe accueil tant critique que

Thin_Lizzy-Bad_Reputation-Frontal

populaire. THIN LIZZY part pour une tournée de neuf mois qui l’emmène à peu près partout. BRIAN ROBERTSON rattrapé par ses problèmes d’alcoolisme est obligé de quitter le groupe. Encore une fois GARY MOORE le réintègre. Pendant ce temps l’album enregistré en public  « LIVE & DANGEROUS »

640px-Phil-Lynott_Thin_Lizzy

sort dans les bacs, et plait à un public très large. Il entre rapidement dans le cercles restreint des plus grands albums live du Rock… La suite, je vous la raconterais pour un prochain album, une prochaine fois….Pas tout d’un seul coup !

114315528

images

1. JAILBREAK

images

2. EMERALD

images

3. SOUTHBOUND

images

4. ROSALIE

images

5. DANCING IN THE MOONLIGHT

images

6. MASSACRE

images

7. STILL IN LOVE WITH YOU

images

8. JOHNNY THE FOX MEETS JIMMY THE WEED

images

9. COWBOY SONG

images

10. THE BOYS ARE BACK IN TOWN

images

11. DON’T BELIEVE A WORD

images

12. WARRIOR

images

13. ARE YOU READY

images

14. SUICIDE

images

15. SHA LA LA LA LA

images

16. BABY DRIVES ME CRAZY

images

17. THE ROCKER

images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.