DAVID + DAVID : « BOOMTOWN ». 1986

MI0000743605

 En 1986, DAVID BAERWALD et DAVID RICKETTS, deux musiciens de studio, auteurs compositeurs, multi instrumentistes, regroupent leur talent afin de réaliser un album. Chacun d’eux est auteur-compositeur-interprète, et met un peu de lui-même dans la création de cette galette rock-jazzy à la Steely Dan, au charme immédiat, et qui en vingt neuf ans n’a pas baissé d’intensité, et qui au contraire dégage un plaisir d’écoute renouvelé à chaque fois. Personnellement, j’ai reçu ce disque comme une claque, il m’a mis à genoux, et a squatté ma platine laser quelques mois durant.

1. « Welcome To The Boomtown« 

l-fwb4dpei9fu9sh

2. « Swallowed By The Cracks« 

Les musiques sont superbes, l’instrumentation de grande qualité (ED GREEN à la batterie), et les paroles des chansons sont de petites tranches de vie, avec leurs problèmes, drogues, violences conjugales. Il est très difficile de faire ressortir un morceau en particulier, tant la qualité de l’album est grande. A la parution de l’album, la presse mondiale s’empara du phénomène DAVID+DAVID, le disque fut encensé, dans de nombreux pays, il fut même désigné Disque de l’Année.

MI0001330623

3. « Ain’t So Easy« 

Il grimpa à la 39° place du Billboard 200 US, et certifié Disque d’Or aux Etats-Unis en 1995. Les deux musiciens assuraient la majorité des instruments, basse, guitares, dobro, mandoline, claviers, piano, harmonica, épaulé simplement d’ED GREEN à la batterie et de PAULINHO DA COSTA aux percussions… Le plus incroyable, c’est qu’il n’eut pas de successeur, il n’y eut jamais de DAVID+DAVID numéro deux. De cette collaboration magique, il ne reste qu’un album merveilleux qui se joue des années, des modes et qui semble intemporel… DAVID BAERWALD et DAVID RICKETTS furent très discret sur eux-mêmes, personne n’apprit beaucoup de choses, les dossiers de presse étaient très laconique, ils venaient de Los Angeles, c’est tout ce que l’on pouvait apprendre…

images

4. « Being Alone Together« 

BOOMTOWN, c’est avant tout un son que l’on retrouve tout au long de l’album, chaud, sensuel… Un monde à lui seul, une petite planète musicale, voilà BOOMTOWN… Les guitares languissantes de RICKETTS

davidinterieur2p

s’envolent dans des chorus sans exhibition, simplement dans le ton, dans l’esprit du morceau, atteignants les nuages dans un ciel plus tôt gris bleu, et la voix absolument magique de BAERWALD

davidinterieur1p

5. « A Rock For The Forgotten« 

aux accents chauds et moites… Comment ces deux mecs ont réussi à pondre un tel chef-d’oeuvre, je ne vois qu’une réponse : le génie. L’osmose parfaite sur une durée limitée. Le genre de chose qu’il arrive une fois dans sa vie, à moins d’être soi-même un génie, il y en a, heureusement. Cet album c’est l’anti-muzak, l’anti-médiocrité… C’est la preuve flagrante que l’on peut composer et écrire de merveilleuses choses, c’est la preuve que l’homme est capable de laisser une trace flagrante et indélébile de son passage sur terre, c’est la preuve de son génie, de sa créativité…

davidbaerwald458596

6. « River’s Gonna Rise« 

Ce ne sont pas les amoureux de Magma et de Christian Vander qui me diront le contraire. J’ai souvent entendu, et j’entends encore que le fan de Magma est quelqu’un d’obtus, n’écoutant que son « gourou » musical, je pense être la preuve évidente du contraire. Vous excuserez cette petite digression… BOOMTOWN fleure bon le jazz, le rock, le blues, la country, le funk sans jamais se laisser enfermer dans un style, que de soi-disant musicologues, ou critiques musicaux ont établi une fois pour toute, comme s’ils détenaient la « Vérité Suprême« …

7. « Swimming In The Ocean« 

DSC_0348

Après la dissolution du duo magique, les deux compères ont collaboré avec d’autres musiciens, comme Sheryl Crow pour son premier album.

imagesYSTCOG0E

8. « All Alone In The Big City« 

 Cet album est un OVNI dans la musique rock, il est seul et unique, comme un diamant, un solitaire qui depuis vingt neuf ans brille de mille feux, pour nous rappeler que la musique en chanson peut être noble et belle…

Image (258)

9. « Heroes« 

N’oubliez pas DAVID+DAVID : BOOMTOWN

MI0000743605

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.