RETURN TO FOREVER : « ROMANTIC WARRIOR ». 1976

5099706552420

Au même titre que le Mahavishnu Orchestra de John McLaughling, le groupe fondé par CHICK COREA, RETURN TO FOREVER fut l’un des pilier de la musique Jazz-Rock des seventies. Avec peut-être un côté plus jazzy que le Mahavishnu.

retcorea

Comme McLaughling, CHICK COREA a passé quelques années dans l’orchestre de Miles Davis comme pianiste, claviériste, et participa également à des albums phares comme  « Bitches Brew« ,

miles-davis-pochette

« In A Silent Way« .

image1

1. « Medieval Overture« 

Après cet épisode, COREA fonde un groupe de Jazz avant-gardiste Circle avec Dave Holland à la contrebasse, Barry Altschul à la batterie, Anthony Braxton aux saxs. Né en 1941, COREA joue dans des orchestres afro-cubains, Mongo Santamaria, et Willie Bobo. Après l’expérience Circle, il prend un virage à 180 degré, et forme en 1971 la première mouture de RETURN TO FOREVER, où figure déja un jeune STANLEY CLARKE à la basse,

retclarke

Flora Purim aux vocaux et percussions, son mari Airto Moreira aux fûts, et Joe Farrell aux cuivres. La musique jouée par le groupe est dans un style cool bossa-nova. Après deux albums, et quelques envolées en solo, CHICK COREA remanie complètement le groupe afin de le mener vers des voix, plus électroniques, plus fusion, plus violentes. Nous sommes en 1973, Le grand STANLEY CLARKE reste à sa place et forme une nouvelle section rythmique avec le flamboyant LENNY WHITE,

2. « Sorceress« 

Lenny

et le guitariste Bill Connors. Après l’enregistrement d’un album, « HYMN OF THE SEVENTH GALAXY« ,

Return-To-Forever-Hymn-Of-The-Seven-522794

Connors est remplacé par AL DIMEOLA.

060926_AlDiMeola_001

3. « The Romantic Warrior« 

RETURN TO FOREVER devient un groupe phare, gagnant en virtuosité ce que le Mahavishnu possède en puissance. CLARKE à la basse fait des merveilles et devient avant Jaco Pastorius, Le bassiste numéro un. LENNY WHITE est un excellent batteur, au jeu intéressant, fin, mais où un manque de puissance se fait sentir (enfin moi je le sens!!!). On a l’impression qu’il frappe sur des oeufs, et qu’il a peur de les casser…..Il lui manque le côté primitif des tams-tams de la jungle. (opinion personnelle),   Ce qui ne l’empêche d’être un remarquable batteur. Quant à AL DIMEOLA, son jeu fait penser à celui d’un Carlos Santana sous amphétamines, ses doigts se balladent sur le manche à une vitesse grand V, mais toujours avec feeling et âme.

Return to Forever

Trois albums se suivent, « WHERE HAVE I KNOW YOU BEFORE« 1974,

MI0000519895

« NO MYSTERY » 1975,

nomysteryreturntoforevernomystery

et le grandissime « ROMANTIC WARRIOR » 1976, où ce n’est plus RETURN TO FOREVER Featuring CHICK COREA, mais simplement RETURN TO FOREVER !!!

retcd

La Bible du Jazz-Rock-Fusion-Progressif, oui vous avez bien lu, Jazz-Rock-Fusion-Progressif !!! Cet album sera un immense succès populaire mondial. Il ne faut pas oublier que nous sommes en plein dans l’Ère Jazz-Rock, et que c’est ce qui se vend… les morceaux sont complexes mais agréables. Le jazz est plus présent chez RETURN TO FOREVER que chez Mahavishnu Orchestra.

4. « The Majestic Dance« 

Return_to_Forever_1976

Dans le disque figurent deux très beaux titres acoustiques, « ROMANTIC WARRIOR » et « DUEL OF THE JESTER AND THE TYRANT (Part 1 & 2). Trois morceaux sont composés par CHICK COREA, un par LENNY WHITE, un par AL DIMEOLA et un par STANLEY CLARKE.

chick-corea-monterey6

Après un morceau d’introduction, permettant de cerner les musiciens, et de se rendre compte de leur classe, le thème de LENNY WHITE est légèrement plus funky et scandé, COREA nous gratifie d’un superbe chorus de piano.

return_to_forever_76

Le titre suivant est le premier morceau acoustique, et la basse acoustique de CLARKE y fait des merveilles, allant jusqu’à nous offrir un chorus accompagné de ses copains. Magnifique. Puis c’est à la guitare acoustique de DIMEOLA, de nous faire une démonstration de classe, de virtuosité, et de

5. « The Magician« 

108584-return_to_forever_617_409

feeling. Inutile de vous dire que le chorus de piano est splendide. Ce morceau c’est 10 : 52 minutes de pur bonheur… Avec le titre de DI MEOLA, on retourne dans le Jazz-Rock plus traditionnel, mais truffé de breaks dans un style Rock-Progressif.

retaldimeola

Idem pour le morceau de STANLEY CLARKE, toujours dans un esprit Jazz-Rock-Progressif du meilleur effet. Le dernier morceau de l’album, acoustique nous démontre la maitrise absolue et sidérante de COREA au piano, et clôt à merveille ce magnifique livre d’images et de sons.

4629

 On peut dire que RETURN TO FOREVER était un groupe énorme, où chaque musicien était une star à part entière, mais où chacun, plus tôt que de tirer la couverture à soi, ajoutait une fabuleuse pierre pour la construction d’un édifice qui trente neuf ans plus tard est toujours aussi merveilleux et fantastique.

img007

Et malgré le succès mondial, critique et public, après cet album COREA dissout le groupe, pour voler vers de nouveaux horizons, avec de nouveaux musiciens. Heureusement il nous reste les albums pour nous souvenir de cette fabuleuse période, faste et riche.

6. « Duel Of The Jester And The Tyrant »  (Part 1 & 2)

1271357130_1972

Et surtout ce monstrueux ROMANTIC WARRIOR, avec un RETURN TO FOREVER au sommet de son art grâce à des musiciens purement exceptionnels… Personnellement c’est un de mes disques préférés.

Jazz Of Thufeil - Lenny White Stanley Clarke RTF

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.