JACKSON BROWNE : « RUNNING ON EMPTY ».1977

R-1542309-1338680932-9960_jpeg

« RUNNING ON EMPTY » est un magnifique album de JACKSON BROWNE,  enregistré mi live, mi chambre d’hôtels, mi autocars, mi répétitions, mais uniquement avec des titres inédits. C’est son cinquième album et JACKSON est déjà une vedette lors de la sortie de ce 33 tours. Auteur compositeur interprète américain de musique à la fois Rock, Blues Rock, Folk, Rock Californien.

Jackson_browne_01_300

1. « Running On Empty« 

JB est né le 9 octobre 1948 en Allemagne, où son père, militaire de carrière est stationné. Très jeune il quitte la grisaille de l’Allemagne pour le soleil de Los Angeles, où il se lance dans la Folk Music. Mais sa vie musicale débute réellement lorsqu’il rejoint pour quelques temps le groupe déjà bien connu, Nitty Grytty Dirt Band. Un contrat signé avec « Nina music« , lui permet de faire chanter ses chansons par des artistes confirmés comme Tom Rush, The Eagles, Linda Ronstadt, The Byrds

Jackson_Browne_1977

2. « The Road« 

Installé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, il rejoint le groupe de Tim Buckley, et participe à l’enregistrement de l’album de Nico (Velvet Underground) « Chelsea Girl« . En 1971 JACKSON BROWNE signe un contrat avec le Label Asylum Records, et sort son premier album  « Saturate Before Using » en 1972,

R-1313477-1245656431_jpeg

3. « Rosie« 

qui contient les hits  « Doctor My Eyes » ,  « Jamaica Say You Will« , « Song For Adam« , « My Opening Farewell« . C’est durant cette période qu’il co-écrit avec Glenn Frey le fameux « Take It Easy » pour The Eagles. Son second album « For Everyman » bien que d’excellente qualité

R-1315531-1245656018_jpeg

4. « You Love The Thunder« 

ne rencontre pas le succès du 33 tours précédent. Il renoue avec la gloire grâce à son troisième album en 1974  « Late For The Sky« , critiques et public sont unanimes pour dire que c’est son meilleur disque. Il contient également de grandes chansons  « Late For The Sky« , « For A Dancer« , « Before The Deluge« . Pour l’album il est accompagné par le très remarquable David Lindley à la guitare et au violon.

R-1450098-1245656850_jpeg

5. « Cocaine« 

Le titre « Late For The Sky » fut utilisé par Martin Scorsese pour son film : Taxi Driver. Lorsque son épouse se suicide JACKSON BROWNE pour ne pas sombrer dans une profonde dépression, se lance à corps perdu dans l’écriture et l’élaboration d’un nouveau disque, un des ses albums majeur, le magnifique « The Pretender » qui voit le jour en 1976.

R-4438336-1365224214-9836_jpeg

6. « Shaky Town« 

Les tournées qui suivront lui fourniront le matériel pour son album suivant, enregistré en live, durant des répétitions, mais également dans les chambres d’hôtels après les concerts, dans le bus qui conduit les musiciens d’une ville à l’autre, ou un début de morceau dans une chambre et y mettre la fin extrait d’un concert. Pour moi ce disque est un Chef d’Œuvre il se nomme « RUNNING ON EMPTY« , et contient des chansons qui ont traversées le temps, comme un oiseau vole dans le ciel, avec évidence et simplicité.

Jackson_Browne-Running_On_Empty-Trasera

7. « Love Needs A Heart« 

« Running On Empty« ,  « The Road« , « Rosie » (qui sera reprit des années plus tard, et bien adapté en français par Francis Cabrel, pour l’album Sarbacane), « Cocaine »  « The Load Out« ,  « Stay« . Ce disque reste le plus grand succès de JACKSON BROWNE, l’album se classeau classement Pop-Rock du Billboard en 1977.

greg2kortchmarbrowne_l

8. « Nothing But Time« 

Les musiciens qui accompagnent JB qui dans l’album joue de la guitare, des claviers, du piano, et chante sont,  Joel Bernstein — vocaux, Rosemary Butler — vocaux, Craig Doerge — claviers, Jon Douglas Haywood guitare basse, vocaux, Danny « Kootch » Kortchmar — guitare, percussions, vocaux, Russ Kunkel batterie, David Lindley — flute, guitare, violon, steel guitare, vocaux, Leland Sklar – guitare basse.

Jackson-Browne-Running-On-Empty-534992

Si par le plus grand des hasards, vous ne connaissez pas cet album, ou JACKSON BROWNE, ce qui serait tout de même étonnant, vous allez découvrir un album, diversifié, beau, intimiste, lumineux comme le ciel ensoleillé de Californie, ou parfois sombre comme une nuit d’orage dans le Colorado, un album à fleur de peau, et la voix magnifique de JACKSON. Son immense talent reconnu par ses pairs,

cf475c08f5b49837dd99a0a35f1440fa

9/10. « The Load Out (4 premiers / Stay (2 derniers)

les 2 morceaux s’enchainent

en font certainement l’un des plus grands « song writers » qu’ai engendré les Etats-Unis…. Bonne écoute pour quarante deux minutes de Bonheur!

jackson-browne-paul-brown

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.