DICK RIVERS : « PLEIN SOLEIL ».1995

081214034558393752873430

DICK RIVERS est un « rocker », un « bluesman » à part dans le paysage musical français. Un Johnny Cash de chez nous. Il est le parent pauvre du triumvirat national. Beaucoup moins médiatisé que ces deux collègues, Hallyday et Mitchell, il n’en demeure pas moins le plus vrai, et certainement le plus intègre. Il fait partie de ces quelques chanteurs qui ont posés les jalons du rock en France. Mais à la différence de beaucoup, il ne s’est pas plié aux exigences, aux dikdats des modes successives qui ont modelé et aseptisé la musique rock hexagonale, depuis les années  70′, 80′. Il est toujours resté fidèle à lui même, à son image, à son style. Quant à sa voix, c’est du velours, du nectar.

1. « Plein Soleil« 

1266059-dick-rivers-rdv-stars-portrait-950x0-1

2. « Pour Que Vivent Les Hommes« 

DICK RIVERS possède une des plus belles voix de la chanson française, qu’il chante du blues, du rock, des ballades, de la country, du boogie, son timbre est toujours aussi fantastique, et d’une précision absolue. Son instrument c’est sa voix, et il sait en jouer. Il peut tout chanter, c’est sa force. Son posé de voix sur la musique est exemplaire, à l’instar d’un Elvis, d’un Johnny Cash ou d’un Charlie Daniels.

3. « Ne Me Laisse Pas Comme Ca« 

gal_2

4. « Sacrée Marie« 

D’ailleurs DICK est un des rares français à chanter en anglais s’en être ridicule…Profondément respectueux de son public, même si ce dernier le voit peut sur les chaînes de télévision, quand il donne un concert c’est toujours parfait. Né à Nice le 24 avril 1945, plusieurs voyages aux Etats-Unis, lui font découvrir le blues et le rock’n’roll. Ses goûts musicaux s’orientent vers Elvis Presley, Vince Taylor, Johnny Cash, Gene Vincent. A quinze ans, en 1961 quand il fonde « Les Chats Sauvages » qu’il quitte en septembre 1962, après avoir enregistré une centaine de chansons.

Medley extrait du live « AuthenDick« 1995

dickrivers_leschatssauvages

5. « Je Pense A Toi« 

DICK veut faire une carrière solo, en 1964 il assure la première partie des Beach Boys à l’Olympia de Paris. La fin des années yéyé, et la montée en flèche du mouvement hippie est difficile pour DICK comme pour de nombreux chanteurs. Il s’en suit un petit passage à vide. En 1969, il s’associe à Gérard Manset pour un album comédie musicale de soixante douze musiciens. Il donne de nombreux concerts au Canada avec le groupe Labyrinthe, et Nanette Workman.

6. « Mauvaise Fille« 

o-DICK-RIVERS-NANETTE-WORKMAN-facebook

7. « Ho Maman Merci« 

Dans la foulée, DICK enregistre deux albums de reprises de rock’n’roll. Alain Bashung lui écrit quelques nouvelles chansons pour le rappeler au bon souvenir du public français. Entre 1972 et 1974  Bashung compose et coréalise avec lui trois albums,

8. « Le Montana« 

dicknroll

et sous le nom de Rock Band Revival enregistrent un album de standards américains, chacun chantant une chanson à son tour. En 1974 il obtient un disque d’Or pour « Maman N’Aime Pas Ma Musique« ,

Extrait du live « AuthenDick » 1995

en 1976 un autre tube arrive « Je Continue Mon Rock’n Slow«  pour lequel il est accompagné par de grands musiciens américains.

Dick-Rivers-en-concert-au-theatre-du-Casino-Barriere-a-Lille-le-25-mai-2013_exact1024x768_l

D’autres succès suivent dans les années 80′, « Cinderella« 

Extrait du live « AuthenDick » 1995

  « Les Yeux D’Une Femme » 

Extrait du live « AuthenDick » 1995

« Nice Baie des Anges« .

Extrait du live « AuthenDick » 1995

Après un reformation éphémère des « Chats Sauvages » en 1981 juste pour l’enregistrement d’un 33 tours. En 1983 DICK anime une émission de radio consacré à la Pop musique et au rock, sur RMC.

DickRivers-artiste

1986 verra la sortie d’un premier livre souvenirs « Hamburger, Pan-bagnat et Rock’n’roll« , suivit en 89 par « Complot à Memphis ». Cette même année DICK réalise un double album concept, avec la participation de Francis Cabrel, Liane Foly et le Golden Gate Quartet, « Dick Rivers Présente Linde Lu Baker« , l’histoire d’une star des années 50′.

gal_4

9. « Comme Les Dimanches« 

Après une longue absence des scènes françaises, DICK entame une tournée commune avec Francis Cabrel « Rock & Roll Show » tournée de standards américains de rock chantés en anglais. L’année suivante après avoir demandé l’autorisation à Paul McCartney qui en possède les droits, DICK RIVERS enregistre à Austin, un album hommage au rocker Buddy Holly. Au Canada sa maison de disque sort une compilation de ses meilleures chansons de 1961 à 1969.

Dick-Rivers

C’est un immense succès, qui le conduit à y faire une grande tournée. Mais le grand retour discographique a lieu en 1995, avec Patrick Coutin à la production pour le superbe album « Plein Soleil« 

10. « Pire Que L’Amour« 

081214034558393752873430

entre rock, ballades, ambiances Tex-Mex, l’album est une réussite totale, ce n’est pas Didier l’Embrouille

58c85b52d5727f92b11dee55cbc98dab_L

qui me dira le contraire. Le disque sonne complètement américain, et les critiques sont unanimes pour dire que c’est son meilleur album depuis très longtemps. DICK s’est entouré de sessions-men américains, David Grissom – guitare, Steve Meador – batterie, Mitch Watkins – guitare, Spencer Starnes – basse, Riley Osbourne – orgue Hammond, Danny Levin – piano, Kevin Mulligan – guitare, Ponty Bone – accordéon.

11. « Les Filles De Moscou« 

1722802-dick-rivers-en-concert-agrave-lille-950x0-2

L’énorme succès du disque incite DICK à se lancer dans un challenge de dix jours à Bobino en novembre 1995, il choisit ses musiciens, à la guitare solo son vieil ami Chris Speeding (Roxy Music, John Cale, Jack Bruce, Roy Harper, Brian Ferry, Elton John, Nick Mason, Tom Waits, Paul McCartney),

Dick%20CD-VINYL

à la batterie Henry Spinetti (Eric Clapton, McCartney, George Harrison, Bob Dylan), à la basse Keith Lentin (Bob Dylan, Keith Richards, Ron Wood)

12. « Hôtel De Louisiane« 

39298_2

et ses musiciens français de longue date Alain Labacci – guitares, Slim Batteux – orgue Hammond, Luc Bertin – claviers, et pour quelques sois pour le fun et parce qu’il aime l’album, l’ancien guitariste des Rolling Stones, Mick Taylor. DICK tout de noir vêtu , costume, chemise, cravate y apparait dans une forme éblouissante.

13. « La Dernière Chanson« 

_MG_1017

Un live sortira de ces concerts  « AuthenDick » en 1995. Quant à « Plein Soleil », c’est un merveilleux disque, aux belles ambiances, magnifiquement joué, et divinement chanté par notre DICK RIVERS national.

Pour le plaisir voici le dernier morceau du double CD Live « AuthenDick »

« Hound Dog« 

2991956245_1_11_KrW0FECo

 

 ***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.