LEONARD COHEN : « THE FUTURE ». 1992

     cgvhj

« The Future«  est le neuvième album de ce chanteur, poète canadien Leonard Cohen. Après quatre longues années de silence, il revient sur le devant de la scène avec un album à fleur de peau. « The Future«  ne transpire pas la gaité, c’est un album grave, réfléchit, abordant des thèmes sombres, des visions pessimistes sur notre avenir

286461-leonard-cohen-concert-montreal-juin

« …J’ai vu l’avenir mon frère, c’est le meurtre… » Le premier morceau donne le ton. Et malgré cette noirceur, on se laisse emporter par tant de beauté, par des musiques nouvelles, plus rythmées, plus syncopées, des musiques qui vous rentrent dans la tête, et qui vous envahissent totalement.

2014LeonardCohen01CorbisKipaAlainDenize220914

3. « Be For Real« 

Leonard Cohen est un artiste, un vrai. Il possède l’art de tout transformer en beau. Les arrangements ont évolué vers plus de modernisme, et curieusement plus de simplicité. Sa voix magnifique a gagnée en profondeur, comme mûri par toutes les épreuves de la vie. Des chansons reconnaissables entre mille, à la fois douces, sensuelles, à la fois lumineuses et noires comme l’ébène, brûlantes et glacées, vénéneuses et hypnotiques.

lwl008_0

Leonard Cohen naît en 1934 à Montréal au Québec dans une famille juive d’origine polonaise. A l’adolescence il se met à la guitare.  En 1951, il entre à l’Université McGill de Montréal, et y rencontre deux poètes Irving Layton et Louis Dudek qui lui font publier ses premiers poèmes dans une revue d’étudiants. Son premier recueil parait en 1956. En 1959 Layton lui fait connaître Abraham Moses Klein, avocat, poète, écrivain, la même année est publié « The Spice Box Of Earth » quoi le fait connaitre dans les milieux des poètes canadiens.

leonar12

4. « Closing Time« 

Grâce à une bourse allouée par les affaires culturelles du gouvernement canadien en 1960, Leonard s’installe en Grèce sur l’île d’Hydra, qui accueillait déjà une communauté d’artistes anglo-saxons, sans eau courante, ni électricité. Il y achète une maison et écrit. En 1964 Cohen publie « Flowers For Hitler » un recueil de poèmes très controversé, et « The Favorite Game » en 64, l’histoire d’un jeune artiste juif dans Montréal. Trois ans plus tard il écrit « Beautiful Losers », une épopée religieuse d’une grande beauté. Lors de la parution du roman, le Boston Globe écrit : « James Joyce n’est pas mort, il vit à Montréal sous le nom de Leonard Cohen ».

cohen-10

Mais Cohen se rend bien compte que ce ne sont pas les romans qui suffiront à le faire vivre, il en vend trop peu. La musique s’impose donc à lui naturellement. Leonard Cohen part pour les USA, et commence à chanter dans des festivals de Folk Music. Il se rend à Nashville pour essayer d’enregistrer un album de country & western. Chemin faisant il fait halte à New York, et y découvre Joan Baez, Bob Dylan, Joni Mitchell et Tim Buckley. Cohen commence à fréquenter Greenwich village, et tente de placer ses chansons auprès d’artistes de la scène folk, c’est ainsi qu’il rencontre Judy Collins.

suzanne-cohen-jeune

En 1966, reprenant sa chanson « Suzanne » cette dernière en fait un hit, et grâce à elle, Leonard se fait un nom dans le milieu,

Suzanne takes you down to her place near the river
Suzanne t’emmène chez elle près de la rivière
You can hear the boats go by
Tu peux entendre les bateaux naviguer

You can spend the night beside her
Tu peux passer la nuit auprès d’elle
And you know that she’s half crazy
Et tu sais qu’elle est à moitié folle
But that’s why you want to be there
Mais c’est pour ça que tu veux rester
And she feeds you tea and oranges
Et elle te nourrit de thé et d’oranges
That come all the way from China
Qui ont fait tout le chemin depuis la Chine
And just when you mean to tell her
Et juste au moment où tu veux lui dire
That you have no love to give her
Que tu n’as aucun amour à lui donner
Then she gets you on her wavelength
Elle t’entraîne dans ses ondes
And she lets the river answer
Et laisse la rivière répondre
That you’ve always been her lover
Que tu es son amant depuis toujours

And you want to travel with her
Et tu veux voyager avec elle
And you want to travel blind
Et tu veux voyager les yeux fermés
And you know that she will trust you
Et tu sais qu’elle aura confiance en toi
For you’ve touched her perfect body with your mind.
Car tu as touché son corps parfait avec ton esprit.

And Jesus was a sailor
Et Jésus était un marin
When he walked upon the water
Quand il marchait sur l’eau
And he spent a long time watching
Et il passa très longtemps à observer
From his lonely wooden tower
Du haut de sa tour solitaire en bois
And when he knew for certain
Et quand il eût la certitude
Only drowning men could see him
Que seuls les hommes sur le point de se noyer pouvaient le voir
He said All men will be sailors then
Il dit tous les hommes seront des marins alors
Until the sea shall free them
Jusqu’au moment où la mer les libérera
But he himself was broken
Mais lui-même fut brisé
Long before the sky would open
Bien avant que le ciel ne s’ouvre
Forsaken, almost human
Abandonné, presque humain
He sank beneath your wisdom like a stone
Il sombra sous ta sagesse comme une pierre

And you want to travel with him
Et tu veux voyager avec lui
And you want to travel blind
Et tu veux voyager les yeux fermés
And you think maybe you’ll trust him
Et tu penses que peut-être tu lui feras confiance
For he’s touched your perfect body with his mind.
Car il a touché ton corps parfait avec son esprit.

Now Suzanne takes your hand
Maintenant Suzanne prend ta main
And she leads you to the river
Et te conduit à la rivière
She is wearing rags and feathers
Elle est vêtue de haillons et de plumes
From Salvation Army counters
Venant des guichets de l’Armée du Salut
And the sun pours down like honey
Et le soleil coule comme du miel
On our lady of the harbour
Sur notre dame du port
And she shows you where to look
Et elle t’indique où regarder
Among the garbage and the flowers
Au milieu des déchets et des fleurs
There are heroes in the seaweed
Il y a des héros dans les algues
There are children in the morning
Il y a des enfants dans le matin
They are leaning out for love
Ils s’inclinent par amour
And they will lean that way forever
Et ils s’inclineront ainsi pour l’éternité
While Suzanne holds the mirror
Pendant que Suzanne tient le miroir

And you want to travel with her
Et tu veux voyager avec elle
And you want to travel blind
Et tu veux voyager les yeux fermés
And you know that you can trust her
Et tu sais que tu peux lui faire confiance
For she’s touched your perfect body with her mind.
Car elle a touché ton corps parfait avec son esprit.

maxresdefault

il rencontre Allen Ginsberg, Andy Warhol, Lou Reed, Jackson Browne et Nico. Leonard Cohen fait sa première apparition scénique à New York le 30 avril 1967John H. Hammond, encore lui, lui fait signer un contrat avec Columbia Records.  Le premier album « Songs Of Leonard Cohen » (1967)

songs_of_leonard_cohen

contenant une belle version de Suzanne, est bien reçu par la critique. Il devient à la mode, et sa maison de disque le presse de réaliser un nouvel album. En 1969 « Songs For A Room » devient un classique de Cohen

49651055

avec « Birds On The Wire »  « Story Of Isaac »  « The Partisan » dont une partie est chantée en français. Cohen aborde dans le disque des thèmes sur la religion, l’histoire, l’engagement politique, le suicide et la drogue. C’est un énorme succès en Angleterre où l’album se classe, ainsi que dans les pays francophones, où la chanson « le Partisan » est plébiscitée.

showpic

5. « Anthem« 

Ensuite c’est le Gigantesque Festival de Wight, où Cohen joue à quatre heures du matin, juste après Jimi Hendrix, et y fait un triomphe.

LeonardCohen-LiveAtTheIsleOfWight19702009

 S’ensuit une tournée Européenne en 1970 accompagné par le groupe « The Army« , au sein duquel on remarque au violon et à la guitare un certain Charlie Daniels Cohen prend alors ses distances avec la musique, et en 1973, sa maison de disques sort un album en public « Live Songs ».

imgLC034_bewerkt-2

Leonard retourne à la poésie et à la littérature, il publie un nouveau recueil de poèmes  « The Energy of Slaves », fait deux enfants à son épouse Suzanne, Adam et Lorca, et rejoint Israël en pleine guerre de Kippour par devoir, et comme alibi « pour s’éloigner de la maison, confie t’il »… Son nouvel album possède d’ailleurs un côté plus guerrier « New Skin for The Old Ceremony »

New_Skin_for_the_Old_Ceremony

qui sort en 1974, avec des titres comme  « Field Commander Cohen »  « Who By Fire » « This Is War »  « Lover, Lover, Lover » et « Chelsea Hotel » dédié à la mémoire de Janis Joplin. Les arrangements mettent en avant la superbe voix de Cohen. Le rythme de parution de ses albums ralentit , un « Greatest Hits » en 1975.

review-leonard-cohen_76140c

6. « Democracy« 

Cohen est silencieux, à tel point que Dylan lui dédicace son nouvel album « Desire » … »à Leonard s’il est encore dans le coin ». Cohen lui répond en l’invitant à chanter sur l’album qu’il est en train de réaliser « Death Of Ladies Man« (1977) avec le grand Phil Spector.

49834516

Cohen s’occupe des textes, Phil de la musique.  Le résultat est mitigé, loin du minimalisme habituel de Cohen. Phil mixe tout seul, sans prendre l’avis de Leonard. C’est une première pour Cohen, qui revient dès le disque suivant à une forme d’écriture plus traditionnelle. « Recent Songs« , plus classique, sort en 1979. On y retrouve le Leonard Cohen que l’on connait

image

7. « Light As The Breeze« 

 des musiques aux accents orientaux, et mexicains. Désormais Cohen prend son temps, comme tout perfectionniste, il veut atteindre un certain niveau de qualité avant d’enregistrer pour l’éternité. « …J’ai honte mais c’est vrai il y a des gens qui écrivent des très grandes chansons dans un taxi ou sur une serviette dans un café mais je ne sais pas; peut-être je suis-je paresseux ou lent, je ne sais pas, mais ça prend des mois, même des années.«  

Femina_28_Zoom_Prenoms_03

En 1982, il écrit une comédie musicale, dont on fera un film présenté au Festival de Cannes en 1985. En 1984 sort un nouvel album « Various Positions«  qui contient le très célèbre « Hallelujah« 

album-various-positions

développant sa réflexion sur la religion. Mais sa maison de disque refuse de sortir l’album aux States, car il a toujours eu plus de succès en Europe et au Canada. La même année il publie un recueil de psaumes « Le Livre Des Miséricordes« .

9. « Tacoma Trailer« 

leonar10

En 1986, il fait une apparition dans la série « Deux Flics à Miami ». L’album suivant marque un tournant important dans sa musique, avec l’apparition des synthétiseurs, de séquenceurs et une écriture plus engagée « I’M Your Man«  (1988)

est un album résolument moderne. En 1992 c’est la sortie de « The Future« ,

cgvhj

1. « The Future » (L’avenir)

Give me back my broken night
Rend moi ma nuit dérangée
My mirrored room, my secret life
Ma chambre aux miroirs, ma vie cachée
It’s lonely here,
On se sent seul ici,
There’s no one left to torture
Il n’y a plus personne à torturer
Give me absolute control
Donne moi le contrôle absolu
Over every living soul
Sur chaque âme vivante
And lie beside me, baby,
Et allonge toi à mes côtés, bébé,
That’s an order !
C’est un ordre !

Give me crack and anal sex
Donne-moi du crack et du sexe l’anal
Take the only tree that’s left
Prends le seul arbre qui reste
And stuff it up the hole
Et bouche le trou
In your culture
Dans ta culture
Give me back the Berlin wall
Rend moi le mur de Berlin
Give me Stalin and St Paul
Rend moi Staline et Saint Paul
I’ve seen the future, brother :
J’ai vu l’avenir, frère :
It is murder.
Il est meurtrier.

Things are going to slide, slide in all directions
Les choses partent à la dérive, à la dérive dans toutes les directions
Won’t be nothing
Ca ne sera pas rien
Nothing you can measure anymore
Rien que tu ne puisses plus mesurer
The blizzard, the blizzard of the world
Le blizzard, le blizzard du monde
Has crossed the threshold*
A franchi les frontières
And it has overturned
Et il a renversé
The order of the soul
L’ordre des âmes
When they said REPENT REPENT
Quand ils disaient REPENTEZ-VOUS REPENTEZ-VOUS
I wonder what they meant
Je me demande ce qu’ils voulaient dire
When they said REPENT REPENT
Quand ils disaient REPENTEZ-VOUS REPENTEZ-VOUS
I wonder what they meant
Je me demande ce qu’ils voulaient dire
When they said REPENT REPENT
Quand ils disaient REPENTEZ-VOUS REPENTEZ-VOUS
I wonder what they meant.
Je me demande ce qu’ils voulaient dire

You don’t know me from the wind
Le vent ne t’a pas dit qui je suis
You never will, you never did
Tu ne le sauras jamais, tu ne l’as jamais su
I’m the little jew
Je suis le petit juif
Who wrote the Bible
Qui a écrit la Bible
I’ve seen the nations rise and fall
J’ai vu l’essor et la chute des nations
I’ve heard their stories, heard them all
J’ai entendu leurs histoires, je les ai tous entendus
But love’s the only engine of survival
Mais l’amour est la seule machine de survie
Your servant here, he has been told
Ton domestique, on lui a dit
To say it clear, to say it cold :
De parler clairement, de parler froidement :
It’s over, it ain’t going any further
C’est fini, ça n’ira pas plus loin
And now the wheels of heaven stop
Et maintenant les roues du paradis sont arrêtées
You feel the devil’s riding crop
Tu as senti le fouet du diable
Get ready for the future :
Tiens-toi prêt pour l’avenir :
It is murder.
Il est meurtrier.

Things are going to slide…
Les choses partent à la dérive…

There’ll be the breaking of the ancient
On désobéira à l’ancien
Western Code
Code de l’Ouest
Your private life will suddenly explode
Ta vie privée explosera subitement
There’ll be phantoms
Il y’aura des fantômes
There’ll be fires on the road
Il y’aura des incendies sur la route
And the white man dancing
Et l’homme blanc qui danse
You’ll see a woman
Tu verras une femme
Hanging upside down
Suspendue par les pieds
Her features covered by her fallen gown
Son visage recouvert par sa robe retournée
And all the lousy little poets
Et tous les petits poètes minables
Coming round
Passant par là
Tryin’ to sound like Charlie Manson
Essayant de sonner comme Charles Manson
And the white man dancin’.
Et l’homme blanc qui danse.

Give me back the Berlin wall
Rend moi le mur de Berlin
Give me Stalin and St Paul
Rend moi Staline et Saint Paul
Give me Christ
Rend moi le Christ
Or give me Hiroshima
Ou donne moi Hiroshima
Destroy another fetus now
Détruis un autre foetus maintenant
We don’t like children anyhow
De toute façon on aime pas les enfants
I’ve seen the future, baby :
J’ai vu l’avenir, bébé :
It is murder.
C’est le meurtre.

Things are going to slide…
Les choses partent à la dérive…

When they said REPENT REPENT…
Quand ils disaient REPENTEZ-VOUS REPENTEZ-VOUS

720x405-170817007 

 les critiques sont excellentes ainsi que les ventes. les morceaux ont une force extraordinaire. « Waiting For A Miracle« 

2. « Waiting For The Miracle«  (En Attendant Le Miracle)

Baby, I’ve been waiting,
Mon amour, j’ai attendu,
I’ve been waiting night and day.
J’ai attendu nuit et jour.
I didn’t see the time,
Je n’ai pas vu le temps passer,
I waited half my life away.
J’ai perdu la moitié de ma vie à attendre.
There were lots of invitations
Il y avait des tas d’invitations
And I know you sent me some,
Et je sais que tu m’as en a envoyé quelques unes,
But I was waiting
Mais j’attendais
For the miracle, for the miracle to come.
Un miracle, qu’un miracle arrive.

I know you really loved me.
Je sais que tu m’aimais vraiment.
But, you see, my hands were tied.
Mais, tu vois, mes mains étaient liées.
I know it must have hurt you,
Je sais que cela a dû te blesser,
It must have hurt your pride
Cela a dû blesser ta fierté
To have to stand beneath my window
De devoir rester devant ma fenêtre
With your bugle and your drum,
Avec ton clairon et ton tambour,
And me I’m up there waiting
Pendant que j’attendais
For the miracle, for the miracle to come.
Un miracle, qu’un miracle arrive.

Ah I don’t believe you’d like it,
Ah je ne crois pas que tu aurais aimé ça,
You wouldn’t like it here.
Tu n’aurais pas aimé être ici.
There ain’t no entertainment
Il n’y a pas de distractions
And the judgements are severe.
Et les jugements sont sévères.
The Maestro says it’s Mozart
Le maestro dit que c’est du Mozart
But it sounds like bubble gum 
Mais ça sonne comme du chewing gum
When you’re waiting
Quand on attend
For the miracle, for the miracle to come.
Un miracle, qu’un miracle arrive.

Waiting for the miracle
Quand on attend un miracle
There’s nothing left to do.
Il ne reste rien à faire
I haven’t been this happy
Je n’ai pas été plus heureux
Since the end of World War II.
Depuis la fin de la guerre.

[Bridge] :
[Pont] :
Nothing left to do
Il ne reste rien à faire
When you know that you’ve been taken.
Quand on sait qu’on a été pris.
Nothing left to do
Il ne reste rien à faire
When you’re begging for a crumb
Quand on mendie pour les miettes.
Nothing left to do
Il ne reste rien à faire
When you’ve got to go on waiting
Quand on a pris l’habitude d’attendre
Waiting for the miracle to come.
D’attendre qu’un miracle arrive.

I dreamed about you, baby.
J’ai rêvé de toi, mon amour,
It was just the other night.
C’était juste l’autre nuit.
Most of you was naked
Tu étais presque nue
Ah but some of you was light.
Mais le reste était lumière.
The sands of time were falling
Le sable du temps tombait
From your fingers and your thumb,
Entre tes doigts et ton pouce,
And you were waiting
Et tu attendais
For the miracle, for the miracle to come
Il ne reste rien à faire

Ah baby, let’s get married,
Mon amour, marions-nous,
We’ve been alone too long.
Nous sommes restés seuls trop longtemps.
Let’s be alone together.
Soyons seuls ensemble,
Let’s see if we’re that strong.
Voyons si nous sommes assez forts.
Yeah let’s do something crazy,
Faisons quelque chose de dingue,
Something absolutely wrong
Quelque chose de complètement faux
While we’re waiting
En attendant
For the miracle, for the miracle to come.
Un miracle, qu’un miracle arrive.

[Bridge]
[Pont]

When you’ve fallen on the highway
Quand tu es tombé sur l’autoroute,
And you’re lying in the rain,
Que tu t’es allongé sous la pluie,
And they ask you how you’re doing
Et qu’ils t’on demandé comment ça allait,
Of course you’ll say you can’t complain
Tu dis bien sûr que tu ne peux pas te plaindre
If you’re squeezed for information,
Si on te presse pour avoir des renseignements
That’s when you’ve got to play it dumb
Tu as intérêt à faire l’imbécile :
You just say you’re out there waiting
Tu n’as qu’à dire que tu attends
For the miracle, for the miracle to come.
Un miracle, qu’un miracle arrive.

Leonard Cohen Performs At O2 Arena 

  Après quatre années d’absence tout le monde attendait cet album. Il s’en explique.  » Mon fils a eu un accident de voiture il a passé 6 mois à l’hôpital et à cause de ça j’ai arrêté complètement et c’était un peu dur de recommencer. Mais quand même ça prend des années pour perfectionner, pour préciser une strophe, une ligne, même un mot. »  Après en avoir assuré la promotion, Leonard Cohen, en 1994, se retire dans un monastère bouddhiste à Mount Baldy Zen Center près de Los Angeles. En 1996, le 9 août, il est ordonné moine bouddhiste Zen sous le nom de Jikan qui signifie « Le Silencieux« . De nombreux artistes ont chanté Leonard Cohen sur disque ou sur scène, Neil Diamond, Diana Ross, et plus près de nous le regretté Jeff Buckley. Sans oublier le magnifique album de Jennifer Warnes en 1987 « The Famous Blue Raincoat » entièrement consacré aux chansons de Léonard Cohen, et dont j’ai fait un article. 

Leonard-Cohen-in-Spain

8. « Always«  (Toujours)

(Oh friends, . . don’t matter if you’re a man or a woman. If you’re in love
(Oh amis, … peu importe si vous soyez un homme ou une femme. Si vous aimez
With somebody, these are the words that you got to learn to say. Now
Quelqu’un, voici les mots que vous devez apprendre à dire. Maintenant
Listen carefully. Here it comes… )
Écoutez attentivement. Ça y est…)

I’ll be loving you always
Je t’aimerai toujours
With a love that’s true, always
Avec un amour véritable, toujours
When the thing you’ve planned
Quand les choses que tu as prévues
Needs my helping hand,
Nécessitent un coup de main
I will understand, always, always
Je comprendrais, toujours, toujours

[Chorus]
[Refrain]
Days may not be fair, always
Les jours ne peuvent pas être justes, toujours
Yeah but that’s when I’ll be there, always
Yeah mais quand je serai là, toujours
Not for just an hour,
Pas juste pour une heure,
Not for just a day,
Pas juste pour un jour,
Not for just a year, but always.
Pas juste pour une année, mais toujours.

I said that I’ll be loving you, always
J’ai dit que je t’aimerai, toujours
With a love that’s true, always.
Avec un amour véritable, toujours
When the thing you’ve planned
Quand les choses que tu as prévues
Needs my helping hand,
Nécessitent un coup de main
I will, I will understand, always, always
Je comprendrais, toujours, toujours

(Oh that’s pretty… that’s pretty too… Oh darling)
(Oh c’est beau… c’est trop beau… Oh chéri)

The days may not be fair, always
Les jours ne peuvent pas être justes, toujours
Yeah but that’s when I’ll be there, always
Yeah mais quand je serai là, toujours
Not for just a second, or a minute, or an hour,
Pas juste pour une seconde, ou une minute, ou une heure,
Not for just a weekend and a shake down in the shower,
Pas juste pour un week-end et un lit de fortune sous la douche,
Not for just the summer and the winter going sour,
Pas juste pour un été et l’hiver qui vont aigrir,
But always, always, always
Mais toujours, toujours, toujours

(Ok if you don’t want to quit, let’s try it one more time)
(Ok si tu ne veux pas arrêter, essayons encore une fois)

I’ll be loving you, always
J’ai dit que je t’aimerai, toujours
With a love that’s true, always.
Avec un amour véritable, toujours
When the thing you’ve planned
Quand les choses que tu as prévues
Needs my helping hand,
Nécessitent un coup de main
I will understand, I will, I will understand, always, always
Je comprendrais, je comprendrais, toujours, toujours

 

Leonard-Cohen-1lij 

A quatre vingt ans, en 2014, Leonard Cohen a sorti un nouvel album, la magie opère comme avant, l’homme est toujours aussi charmeur, et continue de donner des concerts mémorables. Bravo et merci monsieur Cohen, et très longue vie à Vous.

lc-pp-packshot600-en

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.