PAUL McCARTNEY : « TRIPPING THE LIVE FANTASTIC ». 1990

51tNP9HEqGL

Le 9 octobre 1989, « The Paul McCartney World Tour«  passait à Bercy. Ce soir là, j’ai mis plus d’une demie heure à tourner pour trouver une place de stationnement. Heureusement je suis arrivé dans l’enceinte de Bercy avant le début du concert. La salle était pleine à craquer. Quand les lumières se sont éteintes, que le public se mit à hurler, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai su au plus profond de moi que je m’apprêtais à voir un des plus beaux concerts de ma vie.

cf991ed54a158628e396fd012e342af7141df10b

3. « Jet« 

Avec une petit vingtaine de chansons des Beatles, des titres des Wings et de sa carrière solo. Et là je peux vous dire que durant presque tout le concert j’ai eu la chair de poule, et à certains moments, Paulo a même réussi à me faire pleurer.

0602d013ea317d5309e068a7114f6b3b_large

4. « Rough Ride« 

C’était la première fois que cela m’arrivait durant un concert de Rock. Mais ce n’était même plus du rock, c’était autre chose, une Musique Universelle, sans étiquette, une musique qui parle à l’âme directement, qui vous envoie des images enfouies au plus profond de vous même, des images oubliées.

os-pictures-paul-mccartney-through-the-years-2-007

5. « Got To Get You In To My Life« 

Ce concert de Paul McCartney fut une expérience magique, une communion, une messe, un immense moment de partage d’émotions, que l’on souhaiterait qu’il ne finisse jamais. Cette voix si extraordinaire qui fait inconsciemment partie de vous, que vous connaissez, même si vous ne l’avez pas entendu depuis des années.

Paul_McCartney_with_Jimmy_McCulloch_-_Wings_-_1976

6. « Band On The Run« 

Le « Paul McCartney World Tour«  débute le 26 septembre 1989 à Oslo, en Norvège, et s’achève dix mois plus tard au Soldier Field, de Chicago, Illinois. Durant cette tournée McCartney et son groupe ont visité de très nombreux pays, Norvège, Suède, Allemagne de l’Ouest, France, Italie, Suisse, Espagne, Pays-Bas, USA, Canada, Angleterre, Japon, Brésil.

img380

8. « Ebony & Ivory« 

Donnant cent deux concerts devant un total de 2,742,000 personnes. La tournée fut nommée  Tournée Internationale de l’Année, par le Performance Magazine. Le 21 avril 1990, pour son second concert au Maracaña Stadium de Rio de Janeiro, 184,000 brésiliens sont venus célébrer Paul McCartney, établissant un nouveau record du monde de public dans un stade dans l’histoire du Rock’n’roll.

maxresdefault

9. « We Got Married« 

Paul McCartney est né le 18 juin 1942 à Liverpool, Angleterre. C’est en 1962 que les Beatles adoptent leur formation définitive, les quatre garçons dans le vent partent à la conquête du monde. Managé par Brian Epstein, ils connaissent un succès sans précédent dans l’histoire de la musique.

76202038

11. « Maybe I’m Amazed« 

C’est ce que l’on appellera la « Beatlemania » qui déferlera comme un tsunami des quatre coins de la planète. Avec quatorze albums à leur actif, les Beatles totaliseront plus d’un milliard de disques vendus.

Paul,_George_&_John

12. « The Long And Winding Road« 

Des tensions se font sentir au sein du groupe, surtout entre John Lennon et Paul McCartney. C’est à qui surpasse l’autre, et en 1970 Paul annonce officiellement la fin des Beatles. De nombreux fans lui en voudront pour ça. Une année plus tôt, Paul s’est marié avec Linda Eastman. Débute pour lui une carrière solo avec deux albums, « McCartney«  

13. « Crackin’ Up« 

sans-titreazedaz

14. « The Fool On The Hill« 

et  « Ram«  qui devient un classique de la discographie de l’ex Beatles.

15. « Sgt.Pepper’s Lonely Hearts Club Band« 

75863156

16. « Can’t By Me Love« 

En 1971, il forme avec son épouse Linda « The Wings« . Le succès du groupe est immédiat et permet à Paul de reprendre les tournées.

18. « Put It There« 

88423747_o

20/21. « Things We Said Today » / « Eleanor Rigby« 

***

Entre temps Paul est devenu papa de trois enfants. C’est en 1973 qu’arrive la consécration pour les « Wings«  avec l’album « Band On The Run« ,

22. « This Is One« 

sans-titrehhhnn

23. « My Brave Face« 

immense succès critique et commercial. En 1977 « Mull Of Kintyre«  reste neuf semaines en tête des charts, et reste à ce jour le single le plus vendu, hors singles caricatifs. En 1980 tandis que les « Wings«  se séparent,

24. « Back In The U.S.S.R. »

Mull_of_Kintyre

25. « I Saw Her Standing There« 

John Lennon est assassiné. Paul qui rêvait d’un réunion des Fab Four, est très affecté par cet horrible drame. Il rend hommage à John dans son album suivant « Mc Cartney II » .

29. « Let It Be« 

85806928_o

31. « Live And Let Die« 

Durant les années 80′, Paul McCartney enchaîne les duos, Stevie Wonder « Ebony & Ivory »

IPWH-Gershwin-McCartney_03

Michael Jackson  « Say Say Say » « This Girl Is Mine » .

aqz

 En 1986 Paul sort l’album « Press To Play«  qui ne laisse pas un souvenir impérissable, hormis une magnifique photo de pochette.

89429583_o

32 / 33. « If I Were Not Upon The Stage » /  « Hey Jude« 

***

une compilation, et un album de reprises de standards de Rock, réservé au public Russe. Comme de nombreux créateurs, McCartney connait une petite baisse de régime vers la fin de la décennie. Mais l’album « Flowers In The Dirt«  en 1990, le remet sur les rails, il renoue avec le succès et se retrouve de nouveau sur les routes, durant une courte période il collabore avec Elvis Costello.

yukj

34. « Yesterday« 

Cette même année, McCartney retourne sur scène pour une tournée monumentale, durant laquelle il décide de reprendre de très nombreux hits des Beatles pour le plaisir de tous. De ce moment magique, il reste un double Live « Stripping The Live Fantastic« 

Image (259)

 pour que ceux qui, comme moi, l’ont vu, puissent se dire :NON,  je ne l’ai pas rêvé, il l’a bien fait et j’y étais, nom de dieu, J’Y ETAIS

Image (262)

35. « Get Back« 

En 1979, Paul McCartney s’est vu décerné un Disque de Rhodium (le seul) par le Livre Guinness des Records pour le nombre d’albums vendus à l’époque : 200 millions, et il reçu l’Ultimate Legend Award  comme étant l’un des plus populaires et prolifiques compositeurs du XX° siècle, et l’un des plus gros vendeurs de disques  de la seconde moitié du siècle, avec plus de quarante albums à son actif, Paul McCartney est le musicien le plus riche du Royaume-Uni et d’Irlande pour la 25° année consécutive, selon le palmarès du Sunday Times.

36. « Golden Slumbers« / »Carry That Weight« / »The End« 

nancy-shevell-paul-mccartney-10455415ujwww_1713

Sa fortune s’élèverait à 798 Millions d’euros, quant à celle de son épouse riche héritière d’une entreprise de transport, elle est évaluée à 176 Millions d’euros.

McCartney-presale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.