MAGMA : « MËKANÏK DESTRUKTÏW KOMMANDÖH » .1973

cover5541415102010

L’histoire du Sorcier et de la Cymbale, inspiré d’un rêve, que j’ai fait il y a  plus de quarante ans…

Il était une fois…..dans un monde très lointain, à des lieues et des lieues de notre Terre et de tout monde connu, par delà Les Noires Montagnes Sacrées et Les Océans Musicaux des Terres Ancestrales un Grand Sorcier Magicien aux pouvoirs étonnants et effrayants, Zebëhn Straïn Dë Geustaah. Autant adulé des uns, que détesté des autres. Ce Puissant Magicien régnait sur une contrée appelée Kobaïa la Belle. Peu de personne n’osait s’y rendre, car une légende courait, disant que quiconque la traversait, entendait soudain des Chants Célestes tellement merveilleux et sublimes, qu’il en perdait la raison, en oubliant jusqu’à son nom, et le but de son voyage.

VANDERLATOGEETLAIGLE

Des Cymbales d’Or de Platine et de Vermeille sonnaient sans cesse à ses oreilles… Il devenait de fait un Adepte du Magicien et son visage irradiait de bonheur et de paix. Ce Magicien avait le pouvoir de voyager et de se déplacer dans le temps grâce à ses Cymbales d’Or. Selon le rythme qu’il leurs donnait, il avancait ou reculait dans l’Espace Temps, et plus il voyageait, plus sa Sagesse, et sa Connaissance devenaient Grandes, et Grands devenaient Son Pouvoir Musical et son Esprit. Lui-même tenait une partie de ses immenses Dons, d’un Antique Sorcier, on l’appelait le Gardien du Feu Liquide Sacré Purificateur, KREÜHN KÖHRMAHN qui vécut avant lui, mais qui venait chaque nuit en Songe lui réapprendre les valeurs de La Sagesse et de La Compassion Absolue, l’Amour Suprême, l’Infini.

Klaus-from-Les-Genies-du-Rock

1. « Hortz Fur Dëhn Stekëhn West« 

Et jamais le Magicien n’aurait agit de manière grave et contraire aux préceptes que lui enseignait en visions L’Ancien Sorcier, Gardien du Feu Sacré. Un soir de l’année terrestre 1984, le Magicien se matérialisa devant moi, ses yeux verts parlèrent à mon coeur, à mon âme. Il resta plusieurs heures terrestres avec de moi, devisant de Musique Céleste, me parlant longuement de L’Ancien Sorcier, m’expliquant sa Sagesse et son Amour du Monde, et ses Paroles étaient Chants d’Allégresse à mes oreilles. Il me raconta la Puissance, la Force, et la Beauté de la Musique des Etoiles Lointaines, ces Etoiles qui chantent au plus sombre de la nuit.

Les-Genies-du-Rock-group-2

Je pensais rêver et le lui dit, il sourit et me répondit que le lendemain à mon réveil, j’aurais une preuve de Sa Venue. Puis il partit dans une Symphonie de Cymbales Cristallines et de Cloches d’Airain…Avais-je rêvé. Si oui quel merveilleux rêve j’avais fait cette nuit là !!! Mais, assis sur le bord de mon lit, le lendemain matin, encore émerveillé des visions de la nuit, je levais le regard, mes yeux se posèrent sur le mur qui me faisait face. J’y vis une Cymbale D’orée sur laquelle le Magicien avait écrit Son Nom, qui brillait de mille feux, et illuminait de son Aura le mur autour d’Elle… Non, je n’avais pas rêvé.

PAPYETCHRISTIAN

Parler de Magma, de Christian Vander, c’est retracer des périodes de ma vie. C’est une voie musicale qui tout de suite m’a parlé directement au cœur plus que de raison, et c’est une voix également qui devait répondre à des attentes que j’avais en moi. Un premier concert de Magma c’est une Messe Solennelle, une communion entre un groupe, un homme et son public. Cela m’a émerveillé. Pour une fois j’entendais des choses que je n’avais entendu nulle part avant. Une musique, un chant venus d’ailleurs. Comme Christian, extra terrestre à notre monde, le sien n’est que musique, que Zeühl. Je me souviens, il y a de cela quelques bonnes années, Christian et Isabelle Feuillebois étaient venus diner à la maison, à l’époque nous étions à Paris.

23christian

2. « Ïma Sürï Dondaï« 

Et à un moment dans la soirée nous en sommes venu avec Isabelle à parler de la mort de Daniel Balavoine, qui venait de décéder dans un crash d’hélicoptère sur le Paris-Dakkar deux, trois jours avant, je me souviens Christian lever les yeux vers Isabelle et moi, pour nous demander, qui était mort, et Isabelle de lui répondre, un chanteur français, tu connais pas… Christian est dans une espèce de bulle musicale, et il peut lui arriver d’entendre une ligne musicale qu’il va trouver jolie ou intéressante, mais c’est tout. J’ai quelques petites anecdotes qui montre bien la différence entre nous, communs des mortels, et Christian.

Image (282)

Quand il passait à l’époque en Trio Jazz, souvent au Sunset, ou au Kiss à Paris, à l’époque ou le trio se composait du regretté Alby Cullaz à la contre basse, et Francis Lockwood au piano, le spectacle commençait aux alentours de 23h30. J’arrivais tôt avec un ami car nous enregistrions les concerts quasiment tous les soirs pour les musiciens afin qu’ils possèdent une trace sonore de chaque passage, avec un micro pour le piano, un pour la contrebasse, du style micro perche, et bien entendu rien pour la batterie, cela n’était vraiment pas utile. 23 heures, seuls Alby et Francis étaient là.

23magma11

23h30 Toujours rien. Il n’y avait pas de portable à l’époque. Minuit, personne, toujours pas de Christian, On commençait à être tous un peu inquiet. 00h30, rien. Le Sunset est une boite minuscule, mais elle était bondée, et des gens commençaient à partir, et vers 0h45, voilà notre Christian qui arrive heureux comme tout, souriant, comme s’il arrivait en avance, tout le monde lui pose des questions, mais tout semblait être normal, une fois assis à sa batterie je vais le voir, et je lui demande s’il ne s’est rien passé de grave, et là, il me regarde avec des yeux émerveillés et me dit, la nuit était tellement claire, on voyait si bien les étoiles qu’on s’est arrêté pour mieux pouvoir les regarder….

merc%2012%20mai%20vander (2)

3. « Kobaïa Is De Hündïn« 

Un soir que Christian nous avait invité à diner chez lui, il avait préparé son célèbre Vander-Top à base de riz, et c’est vrai que dans le genre bon, mais bourratif, c’est quelque chose, et nous avons passé toute la soirée à écouter des vieux albums de Stevie Wonder tout en parlant de la musique Noire américaine, Otis Redding, Sam & Dave, James Brown. Inoubliable!!!  Sans oublier Frank Sinatra. J’ai eu la chance dans les années 80/90 de fréquenter beaucoup le groupe, j’étais de tous les concerts parisiens d‘Offering côté coulisses ou côté scène.

23nouvellemagma

Et en parlant d’Offering, un soir de dîner chez nous, Christian arrive avec une cassette audio et me dit, c’est la maquette du début de l’album, (à l’époque le premier Offering,) avec que les percussions et les voix. Il me passe la K7 et me dit, je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui mais dès que je touche quelque chose ça ne marche plus, tu vas voir, la K7 ne marchera pas. Je l’installe dans le lecteur, elle était bien rembobinée, j’appuie sur play, et on attend. Et il ne se passe rien. Je vais plus loin, appuie de nouveau sur play, toujours rien, aucun son. je rembobine d’un côté, puis de l’autre, la remet au début. Play. Toujours rien.

Magma-La-Rochelle-1974-021-15-Vander

4. « Da Zeuhl Wortz Mekanïk« 

Beaucoup plus tard après le dîner, au moment ou Christian et Isabelle s’apprêtent à partir, je reprend la K7 à Christian, et je lui dis un dernier essais, on sait jamais, maintenant qu’elle a comprit que vous alliez partir….Va savoir… Play, et là dans le silence, Offering traverse les murs le l’appartement. Du coup demi tour, ils se déshabillent, et l’on écoute donc cette fameuse K7 magique. Des petites choses comme cela, je pourrais vous en raconter.

maxresdefault

Christian est un être d’un gentillesse, d’une pudeur extrême. Il est musique, il vit musique, il boit musique, il mange musique. Sa vie n’est que perfection musicale, car musique oui, mais musique assumée. Rien n’est gratuit en musique. Il faut assumer ce que l’on écrit, ce que l’on compose. Car la musique reste, et Christian veut que la sienne soit parfaite. Car sa musique lui survivra, et sera jouée par d’autres plus tard dans d’autres temps…Quand nous ne serons plus là…

rf2009b (2)

Voilà, je ne me voyais pas aujourd’hui vous parler d’un album de Magma quel qu’il soit d’une manière traditionnelle, alors j’ai préféré l’aborder par un autre biais. Troisième album de Magma, M D K est l’Œuvre majeure de Christian. Dernier volet du triptyque  Theusz Hamtaahk, dont le premier se nomme Theusz Hamtaahk, et le second  Wurdah Ïtah. Gigantesque symphonie pour chœurs et orchestres, M D K s’ouvre sur une vision de vastes étendues de plaines et de steppes d’Europe Centrale, recouvertes de neige, sur lesquelles un peuple révoltés, en colère, est en train de marcher en une longue procession. Leurs pas, frappant la neige, scandent le rythme des chants qui montent de leurs milliers de voix exhalant des nuages de bués éphémères. Leurs chants, habités d’une telle intensité, d’une telle ferveur, racontaient leur combat contre l’oppresseur, contre leur tyran,

Image (287)

5. « Nebëhr Gudahtt« 

et ces chants étaient d’une splendeur telle, qu’ils montèrent  jusqu’au cieux. Et ce peuple touché par la grâce divine, s’évanouit dans l’espace, franchissant les barrières de l’espace et du temps. Ces chants ou mille voix rayonnaient, racontent l’histoire de M D K.  Sur le livret du CD Mëkanïk Dëstruktïw Kömmandöh , édition Studio Zünd 2008, Christian écrit  « …Magma, pour moi, est né avec « Mëkanïk Kommandöh…  Avant, c’était la décantation. Le groupe précédent avait plusieurs directions, chacun apportait un peu sa griffe, parce que nous n’étions pas absolument tous d’accord sur la philosophie du groupe. On se détournait un peu de l’esprit original. Avec « Mëkanïk », on y est pleinement revenu… »

top-apparitions-surprises-magma-moi_y_en_a_vouloir_des_sous

M D K est indubitablement la première grande Œuvre de Christian Vander. C’est de là que partiront les références, les « emprunts » à Igor Stravinski à Carl Orff, que l’on pourra lire dans la presse. MDK est né bien avant 1973, puisque dès 1971 on trouve le morceau « Mëkanïk Kömmandöh » , qui au fils du temps, viendra s’enrichir de nouveaux motifs. Et surtout l’arrivée dans le groupe de Jannick Top à la basse apporte une puissance, une force supérieure à celle de Jean-Pierre Lembert, ce qui dans l’absolu change également le son global de Magma. Jannick Top lit et écrit la musique, formé au Conservatoire de Musique de Marseille. Top est je pense le premier bassiste à changer les accords de son

Magma-La-Rochelle-1974-021-24-Janick-Top

6. « Mekanïk Kommandöh« 

instrument, il les descend plus bas dans le grave, à la manière d’une contrebasse. C’est un fantastique musicien, aussi méticuleux et pointilleux que Christian, et entre les deux c’est un vrai coup de cœur. Enfin un musicien qui le comprend. Leur entente est absolument parfaite. Le travail de toute la section vocale est magistral, les chœurs (dont Stella fait partie pour la première fois), les musiciens, sont en parfaite symbiose avec la musique, propulsés par une section rythmique infernale, hypnotique et furieuse. Cette masse musicale renverse tout sur son passage, et si elle se calme quelque fois, c’est pour mieux rugir un peu plus tard…

Magma-La-Rochelle-1974-021-32-Vander

MDK se structure autour de sept mouvements. Des répétitions hypnotiques et martiales, des boucles harmoniques, des superpositions de motifs, des segments qui eux-mêmes se subdivisent. Manifestement la musique de Magma, de Christian Vander prend un virage nouveau, empruntant une route nous rapprochant de l’Europe de l’Est, de la Russie et par la même de Stravinski, surtout de ses « Noces » , et un peu plus à l’ouest de Carl Orff et de ses « Carmina Burana » . Mais influence encore une fois ne veut pas dire plagiat. Il existe deux introductions parlés différentes, si la plus connue est « …Ce moment raconte l’histoire d’un peuple d’Europe Centrale qui s’étant révolté contre son tyran marchait sur le palais, et les chants de ce peuple était si beaux qu’il s’évanouit dans l’espace. Voici l’histoire de M D K… ».

Magma-La-Rochelle-1974-021-17-Klaus-Blasquiz

L’autre fit son apparition pour les concerts de la rétrospective de l’Olympia en 1980« …Terrien si je t’ai convoqué c’est par ce que tu le mérites, tes actes perfides et grossiers m’ont fortement déplu, les sanctions qui te seront infligées dépasseront les limites de l’entendement humain et inhumain. Car tu as, dans ton incommensurable orgueil et ton insondable ignorance, impunément osé me défier, me provoquer, et déclencher dans toute son immensité, ma colère effroyablement destructrice, entraînant inexorablement ton châtiment race maudite M D K…

Cela m’avait agréablement surpris un soir où nous dînions chez nous et que nous écoutions cette version de MDK, de voir Christian avec un grand sourire, s’amusant d’entendre ce qu’il disait, en se moquant un peu de lui même.

magma8

Ne croyez surtout pas que Christian manque d’humour, et il sait pratiquer l’auto-dérision, surtout hors de scène, car sur scène  il rentre dans la peau de Zebëhn Straïn Dë Geustaah, et ce n’est plus le même. Cette seconde introduction, Christian la prise dans un passage de la bande dessinée « Blake & Mortimer » de Edgar P. Jacobs « La Marque Jaune ». A entendre ainsi, ces mots sont intimidants et peuvent faire peur, tout dépend du degré sur lequel on les prend! Par rapport aux deux premiers albums, MDK apporte une touche de magnificence, de grandeur inégalée, un vent épique souffle sur tout le disque. Et la presse ne s’y est pas trompée, tous les articles furent favorables que ce soit Extra : un monument…Rock & Folk : Magma devient partie prenante, et importante dans la musique qui se jouera demain, c’est à dire très vite… Best : Magma ouvre dans notre sphère d’ennui et de fumée, la brèche du rêve… 

Magma-La-Rochelle-1974-021-20

MDK est même distribué aux Etats-Unis, et Magma acquiert une dimension nouvelle, internationale. Pour un américains pas de problème de compréhension des paroles, le Kobaïen est international puisqu’axé sur des sons et des consonances de mots. Quant aux musiciens choisis par Christian Vander, pour beaucoup, ils sont la meilleure formation du groupe : Christian Vander (Zebëhn Straïn Dë Geustaaht) – batterie, voix, orgue, percussions.

2015-01-30 MAGMA à Cenon 219

Jannick Top (Wahrgënuhr Reugehlemësteh) – basse. Klauz Blasquiz (Klotsz Zaspïaahk) – voix, percussions. Jean-Luc Manderlier (Illst Wehless) – piano, orgue. René Gerber (Stöht Wurdah Melekaahm) – clarinette basse, vocaux. Claude Olmos (Zuhr Hamtaahk) – guitare.  Stella Vander (Tauhd Zaïa) – Chant, Organik Kommandeühr.  Teddy Lasry () – cuivres, flûte. Muriel Streisfeld, Evelyne Razymovski, Michèle Saulnier, Doris Reinhardt, Stella Vander – Chœurs.

2015-01-30 MAGMA à Cenon 352

7. « Kreühn Köhrmahn Iss De Hündïn« 

La longue tournée qui suivit la sortie de MDK emmena Magma aux Etats-Unis, où le groupe se produisit entre autre au Festival de Jazz de Newport avec les frères Breckers comme section de cuivres. Ce fut un véritable triomphe. De nos jours MDK reste le morceau le plus populaire et le plus demandé sur scène, moi, je suis d’accord à 1001%….. Car à mes yeux, MDK est une Œuvre maitresse et majeur de la Musique du XXème Siècle, si ce n’est la plus marquante…

11070629_618077468336877_7507274558740871242_n

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.