HOMELAND : « SAISON 1 »

1348590990-homeland_s1

Les américains sont vraiment très fort pour concevoir des séries. Tout au long des décennies précédentes, de nombreux « feuilletons » comme on disait quand j’étais jeune, ont fait partie de notre quotidien, de notre vie, Le Fugitif, L’Homme de Fer, Mannix, Columbo, Mission Impossible, Les Incorruptibles, Star Trek, Deux Flics à Miami, Amicalement Votre, Les Envahisseurs, Magnum, Des Agents Très Spéciaux, Starsky et Hutch, Les Mystères de l’Ouest, Dallas pour ne citer que les principaux. La suprématie des séries américaines se ressent encore de nos jours, il est vrai que ces séries sont quasiment traitées comme des films de long métrage,

804_3_0_prm-carrie403b_1024x640

et les producteurs n’hésitent pas à investir d’énorme sommes, s’ils sentent qu’il existe un réel potentiel qui leur permettrait de décliner la série sur plusieurs saisons successives. Le temps passant, la géo-politique a bien changé, l’ennemi d’hier est devenu le presqu’ami d’aujourd’hui. Il fallait donc se renouveler. Les attentats meurtriers du 11 septembre 2001 sur les Twins Towers de New York, ont désigné le nouvel ennemi, le terrorisme international, des radicaux musulmans d’Al Quaïda, et toutes ses nombreuses ramifications.

homeland-saison-1-episode-9_1124273

La guerre du Golf, l’Afghanistan, le Moyen Orient ont dressé contre les Etats-Unis et l’Europe, une cohorte de nouveaux combattants, n’hésitant pas à se sacrifier pour ce qu’ils jugent être une cause juste, entrainant dans leurs morts des centaines de personnes. La série 24 Heures Chrono, fut un déclencheur, son succès mondial permis l’élaboration de série encore plus ciblées. Ce qui fut fait avec HOMELAND. Au départ adaptée d’une série israëlienne : Hatufim (Kidnappé), surtout pour le sujet moteur, et fil rouge de la première saison, HOMELAND, prend ensuite son propre envol, pour d’autres horizons.

Homeland-Promo-saison-1-3

Le sujet est sérieux et délicat, et évite tout manichéisme primaire, bien sur Al Quaïda est nommé clairement, la guerre en Afghanistan, le terrorisme, car c’est tout de même la raison d’exister d’HOMELAND. La première saison s’intéresse plus au cheminement de pensée, à ce qui se passe sous le crane du Lieutenant Nicolas Brody, aux tempêtes qui tourneboulent dans son cerveau après huit années passées, prisonnier dans les geôles de ses ravisseurs. Qu’est Brody réellement, un bon père, un bon mari, un patriote ou….

Damian Lewis as Nicholas "Nick" Brody in Homeland (episode 4) - Photo: Kent Smith/SHOWTIME - Photo ID: homeland_103_0231

Damian Lewis as Nicholas « Nick » Brody in Homeland (episode 4) – Photo: Kent Smith/SHOWTIME – Photo ID: homeland_103_0231

« Capturé en Irak en 2003 puis détenu par Al-Qaida, le sergent marine Nicholas Brody est libéré par une intervention des forces américaines après huit ans de captivité. Si la nation admire son retour triomphal à Washington en direct à la télévision, en coulisses la réalité se révèle très difficile. Sa femme, qui le croyait mort, entretient une liaison avec son meilleur ami, tandis qu’au sein de la CIA une voix met en doute les véritables intentions de Brody. Sur la foi d’une information glanée à Bagdad, l’agent Carrie Mathison est persuadée que le héros est en fait un traître « retourné » par l’ennemi, qui prépare un attentat contre son propre pays. Paranoïa ou clairvoyance ?… »

19822400-r_760_x-f_jpg-q_x-20111002_105802

Après « 24 heures chrono » et son héros Jack Bauer, qui m’a tenu en haleine à chaque saison, même si par moment des faiblesses scénaristiques rendaient peu crédible certaines situations, c’est au tour de HOMELAND de prendre la relève. La série vous prend par la main, s’amuse aux montagnes russes avec vos nerfs, pour ne plus vous lâcher. Une première saison grandissime, suivie d’une seconde tout aussi géniale, et badaboum une troisième qui s’enlise dans une médiocrité sur toute sa première partie, avec des longueurs, des longueurs et encore des longueurs, jusqu’à plus de la moitié de la saison, où là, un épisode déclenche une tempête dans nos certitudes et notre sérénité.

HOMELAND_-_SAISON_1_EXTRAIT_120920_CAN_283495_image_H

Non! Ce n’est pas vrai, c’est impossible. Mais rien n’est impossible aux scénaristes américains, pour récupérer de l’audience. Carrie joue cavalier seule, quitte à passer outre les ordres de ses supérieurs hiérarchiques au sein d’une organisation comme la CIA, ou tout doit être pensé, préparé et validé, à l’instar d’un Jack Bauer dans « 24H« . La quatrième saison qui est sortie il y a deux, trois mois, est remarquable, et vaut largement les deux premières… De plus, il faut dire que le choix des acteurs est déterminant pour la réussite ou l’échec d’une série,

Homeland_Season_1_First_Cast_Promo

et dans HOMELAND, aucune faute ne vient troubler un casting plus que parfait. HOMELAND à mon sens est une grande réussite, dans le sens où se mêle action, psychologie, explications, motivations. Pour jouer le rôle de l’agent de la CIA Carrie Mathieson, CLAIRE DANES, découverte au côté de Léonardo DiCaprio dans Romeo + Juliette au cinéma,

homeland-emmy

la complexité, le réalisme, la profondeur des sentiments de son personnage sont magnifiquement joués, et l’actrice est vraiment impressionnante dans son personnage souffrant de troubles bipolaires comme son père, qu’elle arrive à endiguer grâce aux médicaments que lui prescrit sa sœur, médecin. C’est juste avant la libération du Lieutenant Brody, qu’un de ses informateurs proche du terroriste Abu Nazir lui apprend avant de se faire tuer, qu’un prisonnier de guerre américain, a été retourné, converti à l’islam, à la cause, qu’il combattait, et qu’il est chargé de provoquer un nouvel attentat sur le sol américain.

homeland-revient-le-23-septembre

Le Lieutenant Nicolas Brody est joué par DAMIEN LEWIS que l’on a pu voir dans « Frère d’Armes« , il est à la fois fort et fragile, il joue à la perfection le côté extrêmement ambiguë de son rôle,

damian-lewis-dans-le-role-de-nicholas-brody-homeland-saison-1-10776226toxko

lui conférant un réalisme sincère que l’on ne peut que croire. Le troisième personnage ô combien important est interprété par l’excellent MANDY PATINKIN, Saul Berenson, supérieur et mentor de Carrie.

804_0_0_c-13276_1024x512

PATINKIN que l’on a pu voir dans la première saison et le début de la seconde d »Esprits Criminels« . Avec HOMELAND tout est en place, pour jouer avec vos nerfs, et vous rendre accro à la série. Très certainement une des meilleures que la télévision américaine nous aie offerte depuis « 24 heures Chrono« , si ce n’est peut être la meilleure!!!

 

 

Homeland-Poster-Saison-1-2

Voici quelques unes des très nombreuses récompenses reçues pour la série et ses acteurs.

16e Cérémonie des Satellite Awards

Meilleure actrice dans une série dramatique pour Claire Danes

3425414_6_83d1_l-actrice-americaine-claire-danes-lors-de-la_f0f14d91a532a7858a9f834778ffd522

2012

69e cérémonie des Golden Globes
Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique
Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Claire Danes

 Writers Guild of America : Meilleure nouvelle série

m2199448

64e cérémonie des Primetime Emmy Awards

Primetime Emmy Awards de la meilleure série télévisée dramatique

Homeland-Saison-2

Primetime Emmy Awards de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Claire Danes

Primetime Emmy Awards du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Damian Lewis

2e cérémonie des Critics’ Choice Television Awards : Meilleure série dramatique

Meilleure actrice dans une série dramatique pour Claire Danes

 5e cérémonie des Crime Thriller Awards : Meilleure actrice pour Claire Danes

17e cérémonie des Satellite Awards

Meilleure série dramatiqueMeilleure actrice dans une série dramatique pour Claire Danes

Meilleur acteur dans une série dramatique pour Damian Lewis

INSDIGBORD-Homeland2

2013

70e cérémonie des Golden Globes
Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique
Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Damian Lewis
Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Claire Danes

19e cérémonie des Screen Actors Guild Awards

Meilleure actrice dans une série dramatique pour Claire Danes

65e cérémonie des Primetime Emmy Awards

Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Claire Danes

Claire_Danes_at_Much_Music_by_Robin_Wong_5

2014

40e cérémonie des People’s Choice Awards : Série dramatique du câble préférée

Homeland-Saison3

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.