JANIS JOPLIN : « PEARL » 1971

abcde

JANIS JOPLIN ne portait pas sa beauté à l’extérieur d’elle même, ce n’était pas ce qu’on appelle une belle femme, non, son physique était plus tôt ingrat, elle en a souffert toute sa vie. Son addiction aux drogues et à l’alcool vient peut être de là. Mais la beauté qu’elle laisse dans nos mémoires ne peut se mesurer, elle sert de Maître Etalon à toutes les chanteuses du monde. A notre époque où le mot star ne veut plus rien dire, où l’on galvaude le talent comme un paquet de lessive, il est bon de se rappeler que JANIS s’est faite seule, grâce à la force de sa volonté, et à la passion qui l’animait, qui sourdait en elle, le Blues. JANIS JOPLIN demeure LA chanteuse, s’il ne devait en rester qu’une vous savez celle que je choisirais !!!

janis-joplin-wallpaper-618620503

JANIS JOPLIN est née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, elle s’est envolée de Los Angeles le 4 octobre 1970. Comme elle le disait : » … Le Texas est ok pour fonder une famille, mais ce n’est pas fait pour les gens choquants, et j’ai toujours choqué !…»

f767bd22c29561e3b71f1caf7af8c999

  1. 1. « Move Over« 

JANIS a un petit frère et une petite sœur, mais elle s’ennuie, aussi écoute t’elle des disques de blues, Leadbelly, Odetta, Big Mama Thornton et surtout sa chanteuse préférée Bessie Smith. Durant sa période lycéenne, elle manque beaucoup de cours, elle ne s’y sent pas à l’aise, différente, rejetée, elle ne comprend pas la haine des blancs contre les « nègres » Ce sentiment de différence par rapport aux autres, elle va le cultiver.

Janis_Joplin_HS_Yearbook

On se moque d’elle, on l’affuble de surnoms méprisants, la cochonne, le monstre, l’effrayante. Elle commence à chanter du blues et de la country dans un petit groupe de blue-grass au début des sixties. Elle entre tout de même à l’université du Texas, à Austin, histoire de faire quelque chose, C’est là bas qu’elle sera élue « Garçon le plus laid du campus »

9609d1384281802-mrsavost-vs-debljina-vs-obline-136098-janis-joplin

2. « Cry Baby » (extrait)

Comme après un grand coup de pied au cul, elle décide alors de devenir la meilleure dans ce qu’elle entreprendra, pour montrer à ces cul terreux, qu’elle, JANIS JOPLIN tout petit bout de femme, pas vraiment belle,

sans-titre

peut et va devenir une immense chanteuse, LA chanteuse de blues et de rock, une femme rebelle, excessive, à l’instar de ses chanteuses préférées, elle va cultiver sa différence, s’en faire un style bien à elle au sein du mouvement de la Beat Generation.

Janis300

Elle quitte le Texas en 1962/63, et part pour San Francisco, où elle chante dans des bars et des boites de nuit. C’est à ce moment de sa vie que sa consommation de drogue augmente, au point de devenir dépendante aux amphétamines, à l’héroïne, et surtout l’alcool qu’elle consomme en grande quantité, particulièrement le Southern Confort, un bourbon un peu sucré.

5866854810_a8e7f04c9f_b

3. « A Woman Left Lonely » (extrait)

Devant un public JANIS n’est plus sur terre, elle flotte, divague, elle n’a plus de barrières, son personnage est à l’opposé de ce qu’elle est dans la vie de tous les jours, timide, sensible et réservée. Sa famille tient une place primordiale dans sa vie.

53555131

Malgré tout, bisexuelle affirmée elle met dans son lit pour des aventures d’un soir Jim Morrison, Jimi Hendrix, Country Joe McDonald, Kris Kristofferson, Leonard Cohen (qui écrira plus tard une belle chanson sur cette rencontre) Eric Clapton et de très nombreuses jeunes femmes…

10015083_334761963353424_2586523388433763194_n

Tous ces excès participent à encrer son style, et à lui donner cette voix à nulle autre pareille, si souvent imitée, et pourtant jamais égalée. Mais son état de santé inquiète ses proches, nous sommes en 1965, JANIS a beaucoup maigri, et les prises de drogues n’arrangent rien. Ses amis parviennent à la décider de retourner à Port Arthur chez elle. Son mode de vie change, tout redevient normal. Elle revient à San Francisco, et devient la chanteuse du groupe rock psychédélique « Big Brother And The Holding Company » composé de Sam Andrew guitare, James Curley guitare, Pete Albin basse, David Getz batterie.

MI0002750123

4. « Half Moon » (extrait)

Le groupe tourne sur la Côte Ouest avec un franc succès, Mais c’est JANIS qui attire les regards, sa voix jaillit comme un volcan en éruption, brûlante comme de la lave en fusion, rauque, voilée et pure en même temps, c’est du jamais entendu chez une chanteuse blanche. Si au départ le groupe est bon, avec JANIS il devient exceptionnel … En août 1966 le groupe signe un contrat avec le label Mainstream Records, et JANIS retombe dans ses anciennes travers, l’alcool, et la drogue par voie intraveineuse.

JanisJoplin_JimMarshall_HA

Le groupe se produit à San Francisco, jouant dans des clubs, puis Los Angeles, Seattle, Washington, Boston, Vancouver, Huntington Beach. C’est au célèbre Festival de Monterey en août 1967 que les gens vont commencer à s’enthousiasmer, le film du concert montre JANIS et le groupe interprétant une fabuleuse version du « Ball and Chain » de Big Mama Thornton.

b70-11615

5. « Buried Alive The Blues »   (extrait)

La voix de JANIS est rocailleuse, épaisse et sa puissance est phénoménale, autant de force dans un petit bout de femme, elle émeut tout le public, aucune chanteuse avant elle n’avait pareillement chanté le blues avec tant de flamme, de violence et de sexualité.

10653344_334763296686624_4106614985219899824_n

Le groupe change de manager et signe chez Columbia Records pour un album qui sort en août 1967, peu de temps après le Festival de Monterey « Big Brother And The Holding Company » JANIS y chante sur quatre titres « Bye Bye Baby » « Call On Me » « Down On Me » .

fontana-tl5457-big-brother-holding-co-front

Le groupe joue principalement en Californie avant de partir sur la Côte Est, Philadelphie, et New York. En avril 1968, lors du dernier jour de la tournée JANIS et le groupe participent avec Jimi Hendrix, Buddy Guy, Joni Mitchell, Richie Havens, Paul Butterfield, et Elvin Bishop à un concert en hommage à Martin Luther King. Il est maintenant temps pour le groupe à s’atteler au nouvel album. Une pochette dessinée par Crumb, et de fantastiques chansons. « Summertime » « Piece Of My Heart »  « Ball And Chain » Dès sa sortie « Cheap Thrills » se classe à la première place du Billboard durant huit semaines, le premier mois de sa sortie il se vend à plus d’un million d’exemplaires.

74933849

6. « My Baby »  (extrait)

Le groupe se lance dans une nouvelle tournée, mais un soucis apparaît rapidement, le statut de star de JANIS dépasse largement celui de son groupe, et le 14 septembre 1968, le public se presse pour assister au dernier concert de JANIS avec le Big Brother. JANIS est une des stars incontournables de la musique américaine de cette fin des années 60. Pour le groupe cette séparation est difficile à digérer.

Big brother dernier concert

Il est certain que son nouveau statut de vedette internationale est quelque chose de délicat à assumer, elle se doit de redoubler d’efforts pour répondre aux nouvelles attentes de ses fans à travers le monde, devenir la plus grande chanteuse rock du monde pèse lourd sur ses frêles épaules, elle se met à boire de plus en plus. Par instant elle ressemble à une vieille femme usée par les excès, par les difficultés de la vie, par son mal de mal vivre, et la seconde suivante, elle rie, s’amuse comme une jeune fille qui découvre la vie, candide et vulnérable.

ca-ccdd-janis-joplin-theredlist-248543156

7. « Me And Bobby McGee »  (extrait)

Elle fonde un nouveau groupe le « Kozmic Blues Band » composé de requins de studio et de Sam Andrew le guitariste de Big Brother, ainsi que le bassiste Brad Campbell futur Full Tilt Boogie Band. Le nouveau groupe est influencé par le rythmn’n’blues et par les artistes de chez Stax et Tamla Motown, on est bien loin du rock psychédélique. JANIS elle, en ce début de 1969 consomme pour plus de 200 dollars d’héroïne par jour !!!! L’enregistrement du disque suivant n’en sera que plus difficile, tout est fait pour l’éloigner de ses drogues et de ses pourvoyeurs.

kosmik

Le groupe donne un superbe concert au Royal Albert Hall, considéré par les spécialistes comme un des meilleurs du groupe. On la voit également dans des émissions télé, comme dans le show de Tom Jones

6bde424f518f59ae6a1231ba7898270c

où elle chante en duo avec lui « Raise Your Hand »,

au Dick Cavett Show, où elle avoue être une grande fan de Tina Turner, la couvrant de superlatifs, alors que celle ci est encore totalement inconnue.

Janis-Joplin-Tina-Turner

8. « Mercedes Benz« 

Elle se retrouveront un peu plus tard ensemble au Madison Square Garden. Le nouvel album sort en septembre 1969 « I Got Dem Ol’ Kozmic Blues Again Mama ! » devient disque d’Or, sans atteindre pourtant la réussite de « Cheap Thrills ». Les avis des critiques sont partagés, il y a ceux qui pensent que le groupe est un frein pour la chanteuse et qu’elle devrait le quitter, et les autres qui parlent peu du groupe mais n’ont que la magie vocale de JANIS à la bouche. Là encore des morceaux grandioses « Try (Just A Little Bit Harder »

« To Love Somebody » « May Be » . L’album se classe numéro 5 au Billboard quelques semaines après sa sortie.

janisjoplin-igotdemolkozmicbluesagainmama(8)

1969 est une année de mouvement, le groupe donne concerts sur concerts aux Etats-Unis, en Europe. On les voit au grand Festival de Woodstock où ils arrivent en hélicoptère, mais doivent attendre dix heures avant leur entrée en scène, JANIS patiente avec de l’alcool et de l’héroïne.

Henry Diltz

Photo Henry Diltz

Quand le groupe investit la scène, son état est loin d’être idéal, elle est stone et complètement ivre, elle assure tout de même sa prestation puisqu’il y aura deux rappels.

Son passage ne figure pas dans le film original, elle s’y est opposée. Il faudra attendre la version « director’s cut » pour voir JANIS. Quatre mois plus tard, toujours sous l’emprise d’alcool et de drogue, elle est rejointe sur la scène du Madison Square Garden par Johnny Winter et Paul Butterfield.

Janis Joplin with Johnny Winter - Live in Boston

Elle se souvient que le public la regardait se demandant si elle allait pouvoir assurer jusqu’au bout !!! Finalement le Kozmic Blues se sépare après un concert d’adieu dans la nuit du 19 au 20 décembre 1969 toujours au Madison Square Garden.

2d7dce7961511b649f39a5ec2106ccdf_large

9. « Trust Me »  (extrait)

Après de vains essais pour arrêter ses excès, JANIS replonge de plus belle. Elle forme quand même un nouveau groupe le « Full Tilt Boogie Band » Brad Campbell basse, Clark Pierson batterie, Ken Pearson orgue, John Till guitare, Richard Bell piano, et une section de cuivres. Elle y croit dur comme fer et déclare « …C’est mon groupe. Enfin c’est mon groupe … » Le Full Tilt commence à tourner et tout se passe pour le mieux, fans et critiques sont d’accord, le groupe est bon.

janis021113a

JANIS participe comme chanteuse invitée à un concert du Big Brother au Fillmore de San Francisco en avril 1970. C’est durant cette époque que JANIS commence à porter dans les cheveux des boas en plumes multicolores.

joplin

Juste avant la nouvelle tournée, elle déclare qu’elle ne se drogue plus, alors que sa consommation d’alcool ne fait qu’augmenter, JANIS et le groupe rejoignent la tournée du Festival Express à travers le Canada,

hqdefault

dans le All Stars Train, avec Buddy Guy, Rick Danko, The Band, Ten Years After, Grateful Dead, Delaney & Bonnie. C’est durant cette tournée que l’on déclare que JANIS a donné ses meilleures prestations, figurant trois fois en tête d’affiche.

janis-madison-square-1969

Un soir à Calgary, JANIS grimpe sur la scène alors que le Dead fait ses réglages, et s’adresse au public, lui parle de cette fabuleuse tournée, de la parfaite organisation. Quand c’est à son tour de se produire, elle donne un concert de plus de deux heures, haranguant le public,

kosmik

10. « Get It While You Can » (extrait)

lui racontant vertement tout ses échecs sentimentaux, les échecs de sa vie et quelque part sont mal de vivre… Terminant par une très longue version de « Ball & Chain » . 1970, c’est l’automne, JANIS enregistre le nouvel album « PEARL » avec son groupe le Full Tilt Boogie Band et le producteur Paul Rothchild, ancien producteur des Doors, PEARL c’est le surnom que lui donnent ses amis.

abcde

Au studio d’enregistrement, son dealer lui livre son héroïne, mais celle ci est différente de l’habituelle, elle n’est pas allongée, elle est quasiment pure. JANIS enregistre un morceau de Kris Kristofferson « Me And Bobby McGee », il ne lui reste plus qu’un titre à chanter « Buried Alive In The Blues », ce sera pour plus tard.

Janis-Joplin-2-960x480

Fatiguée, elle regagne le Landlark Hotel, s’arrêtant avant dans son bar favoris, le Barney’s Beanery, où elle consomme de la bière.

janis-joplin--the-full-tilt-boogie-band_229563

Elle quitte l’établissement aux alentours de minuit. Arrive à son hôtel, discute avec le gardien de nuit, et monte se coucher.

janisjoplin

On la retrouve le lendemain, 4 octobre 1970, allongée sur le plancher de sa chambre, la numéro 105, morte suite à une overdose foudroyante d’héroïne et de morphine. En tombant, elle s’est cassée le nez. Son bras gauche est marqué de piqûres d’aiguilles. La police retrouve une seringue qui contient encore quelques gouttes de liquide, et un petit flacon avec des traces de poudre blanche. La mort a eu lieu vers 1 h 40 du matin. JANIS n’est découverte qu’à 19 h 30.

69373519

N’ayant donné aucune nouvelle de la journée, et répondu à aucun coup de téléphone, on s’inquiète un peu au studio d’enregistrement, mais sans plus, après tout c’est JANIS, on l’a connait. Et ce n’est qu’à 19 h 30 qu’un des musiciens se déplace. Jamais elle n’entendra son album terminé.

janis_woodstock

Pourtant c’est un pur Chef d’Œuvre, son chant est hallucinant, émouvant, envoutant, vibrant, troublant…Deux semaines avant elle c’est Jimi Hendrix qui s’en était allé, JANIS rentrera ainsi dans le célèbre Club Des 27, avec en plus de Jimi, Jim Morrison, Brian Jones, et d’autres depuis, tous mort à l’âge de 27 ans … JANIS JOPLIN sera incinérée au cimetière de Westwood Village, à Los Angeles, et ses cendres seront dispersées d’un avion dans l’Océan Pacifique.

NEW YORK - DECEMBER 19: Janis Joplin performs during a concert at Madison Square Garden on December 19, 1969 in New York City, New York. (Photo by Walter Iooss Jr./Getty Images)

Photo by Walter Iooss Jr.

Deux semaines plus tard, selon ses souhaits et une somme payée d’avance, une grande fête rassemble ses amis. Sur les faire-part étaient inscrits « Les boissons sont offertes par PEARL« . JANIS JOPLIN laisse une trace indélébile dans l’histoire de la musique, sa voix résonne à tout jamais dans nos têtes, rauque, sensuelle, triste, belle comme un diamant brut, qui n’a jamais été travaillé ou ciselé,

936688-janis-joplin

JANIS c’était l’été et l’hiver, la force et la fragilité, l’eau et le feu, la joie et la tristesse, et un mal de vivre dans un monde qui ne la comprenait pas ou mal, JANIS à fleur de peau, toujours sur le fil du rasoir, prête à basculer du bon ou du mauvais côté, pour moi tu seras toujours la JANIS qui me fait pleuré en écoutant ta version de « Ball & Chain » du Festival de Monterey, entre fée et sorcière, entre soleil et lune, entre nuit et jour, entre la Vie et la Mort …

4cca846b5a3e11593e2b365aba34aab9_large

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.