HUBERT-FELIX THIEFAINE : « LE BONHEUR DE LA TENTATION ». 1998

Le_Bonheur_de_la_tentation

Voici donc le second album du diptyque, après « La Tentation Du Bonheur », « LE BONHEUR DE LA TENTATION », on pourrait se demander qu’est le plus important, le Bonheur ou la Tentation. Peut être les deux, en fin de compte. Ces albums sont quelque part jumeaux, l’un est le reflet de l’autre, un positif/négatif, une vision au travers du miroir. D’ailleurs, un moment durant HUBERT-FELIX songe à sortir un double album, puis il a opté pour un renversement de style, de personnage, prendre le premier album et en faire son contraire. Personnellement, je trouve celui-ci, un petit ton au-dessus du précédent, un petit pas grand chose, une poussière d’étoile. Et de temps en temps, je pense l’inverse, tant ces albums sont les deux faces d’une même œuvre !

I. « Retour Vers La Lune Noire« 

Image (713)

thiefaine

Les musiciens sont les mêmes. Les musiques splendides, les textes un soupçon plus acides, plus virulents, plus mordants. H.F.T. y dénonce la bêtise, l’hypocrisie humaine. Il faut dire que l’homme a un demi siècle, et 20 années de carrière, il a eu tout le temps de murir, et de percevoir bien des choses, des comportements.

4. « Méthode De Dissection Du Pigeon à Zone-La-Ville » (extrait)

Image (716)

Il est à un tournant de sa vie d’homme et d’artiste et ce diptyque en est la preuve flagrante. HUBERT FELIX THIEFAINE a changé, mais reste ce poète des profondeurs de l’âme, à la fois sombre et éclatant, mêlant l’insipide et le fondamental, la beauté et la laideur, le clair à l’obscur.

 

hubert-felix-thiefaine-homo2

Sur des musiques rock blues et ballades avec orchestre à cordes, il promène sa poésie d’ours solitaire, des mots qui frappent, des mots qui saignent. Pour moi, ce diptyque, et ce disque en particulier marque le sommet de l’œuvre de THIEFAINE, qui connaitra son apogée avec le concert de Bercy du vendredi 11 décembre 1998.

5. « Dans Quel Etat Terre »  (extrait)

Image (717)

Je n’ai pas peur de dire que « LE BONHEUR DE LA TENTATION » est un chef d’œuvre, le mariage musiques/mots est grandiose, les visions que nous offre THIEFAINE sont éblouissantes. Chaque morceau est une pièce maitresse d’un ensemble, ciselée avec amour et passion. Des mois durant cet album n’a jamais quitté ma platine, et à chaque écoute, j’y trouvais quelque chose de nouveau, que je redécouvrais.

hubert-felix-thiefaine-10465757sefzw_123

L’album est enregistré entre mai 1997 et février 1998. Il s’ouvre sur des senteurs d’Afrique, et traverse les continents. Mais si je devais choisir un morceau, ce serait « Exercice De Simple Provocation Avec 33 Fois Le Mot Coupable ». Neuf minutes pendant lesquelles HUBERT-FELIX laisse s’écouler un venin acide, fielleux, nauséabond, sur la lâcheté, la petitesse, l’hypocrisie, le mépris, le dégout que lui inspirent  quelques uns de nos « frères » humains.

Image (722)

 

 Le texte est fort, le rock mid-tempo de la musique faisant bien ressortir la force des paroles, souvent plus déclamées, éructées que chantées.

Hubert-Felix_Thiefaine_20080719_Auxerre_02

« La Ballade d’Abdallah Geronimo Cohen » est une leçon d’humanisme et de lucidité, et si nous étions tous frères… sur la même planète…

 

Image (714)

201111300014

Et à côté de cela, des perles, ballades mélancoliques, sur des vers surréalistes, comme les magnifiques « Bouton De Rose »

Image (718)

et bien sur « Empreintes Sur Négatif »

Image (715)

 

20130219-20-02-13-Thiefaine

Mais il aurait tellement à dire sur ce disque, on frôle la perfection. THIEFAINE a bien pris son virage, il y a un avant et un après « BONHEUR / TENTATION ». Le diptyque marque comme un nouveau départ. 1998, cinquante ans du bonhomme, vingt cinq ans de scène, vingt ans de disques. Un tel anniversaire, ça se fête. Oui, mais où???

7. « 27ème Heure : Suite Faunesque« 

Image (719)

Olympia, Zénith, Casino De Paris. Et pourquoi pas Bercy! Tous les fans d’HUBERT-FELIX ensemble dans cette salle immense. Et en fin de compte trois semaines avant le concert c’est Sold Out, Complet. Dans le livret du disque, en dernière page, la promo du futur concert de Bercy, avec la date, et la possibilité de faire des réservations.

Image (724)

8. « Euridice Nonante Sept »  (extrait)

Image (720)

Le triomphe de Bercy est monumental, trois heures de musique, avec la quasi totalité des deux derniers albums, les classiques et des invités sur scène. La demande est telle, que la production avec l’accord du chanteur, organise durant la tournée, deux Olympia pour les parisiens et autres banlieusards qui n’auraient pas pu se rendre à Bercy.

9. « Le Chaos De La Philosophie »  (extrait)

Image (721)

HUBERT-FELIX THIEFAINE, poète humain, poète maudit, poète des profondeurs abyssales, fils spirituel de Ferré, Rimbaud et Baudelaire, vivant sur la planète Terre, n’a pas fini de nous étonner, de nous surprendre, de nous chahuter, de secouer nos consciences. Je lui laisse le dernier mot.

thiefaine_03

« …Il n’y a pas de poésie sans provocation. Je m’insurge tout le temps. Ma révolte n’est pas contre l’homme, mais contre ses mauvais côtés. Je suis un pessimiste rêveur!… »

D Debaralle

Photo D. Debaralle

 

 

 

 

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.