MAGMA :  » LIVE HHAÏ » . 1976

magmalivecdVoilà un album qui me donne toujours le grand frisson, intemporel, il restera à tout jamais comme un des plus grand enregistrement live de toute l’histoire de la musique, tous styles confondus. Je veux parler de  « MAGMA LIVE HHAÏ ». Enregistré en Juin 1975 à La Taverne de l’Olympia, cet album est magique, unique, irréel. La qualité de l’enregistrement n’a d’égal que la somptuosité de l’interprétation.

magmalivecddos

Fin 1974, CHRISTIAN et KLAUS, seuls rescapés du groupe, sont en quête de nouveaux musiciens. Jannick Top a quitté le navire. Comme CHRISTIAN le dira plus tard, il ne peut y avoir deux capitaines pour un seul bateau ( aussi somptueux soit-il.) Les deux frères LOCKWOOD rencontrés durant une tournée sont très intéressés. Après quelques jours de répétitions, seul DIDIER est admis, il vient d’avoir seize ans,

mi0001331443

Francis ne convient pas, il est trop sage. Il retrouvera tout de même CHRISTIAN pour le Trio Jazz durant les années 19851986. Les claviers sont assurés par JEAN PAUL ASSELINE et BENOIT WIDEMAN, alors âgé de dix-sept ans. Pour tenir la fonction Ô combien importante de bassiste, CHRISTIAN pense à BERNARD PAGANOTTI,

166460764

qui dix ans plus tôt jouait avec lui au sein des Cruciferius-Lobonz. GABRIEL FEDRROW, rencontré pendant une tournée durant laquelle il assurait la première partie de MAGMA avec son groupe se joint à la formation. C’est donc avec un MAGMA nouveau, ou du moins bien modifié que CHRISTIAN tourne en ce début d’année 1975, après quatre mois de répétitions à Hérouville. Le groupe entame une brillante tournée anglaise,

166460718

avant de se produire pour une tournée de cinq concerts à la Taverne de l’Olympia où sera donc enregistré ce fameux double album live. C’est l’époque où les concerts ont deux parties, la première servant uniquement à débarrasser le public des ses mauvaises vibrations, avant la seconde partie où étaient jouée La Vraie Musique de MAGMA, selon les propos de KLAUS !!!!

magmalive16

Les critiques sont extraordinaires, la presse ne tarit pas d’éloges. Ce LIVE donne la pleine mesure de ce que peut être MAGMA sur scène, deux cd’s, quatre faces de nos bon vieux anciens vinyls d’une musique énorme, monolithique, puissante, lyrique, hypnotique, forte et limpide comme un diamant brut. Le tout servi par des musiciens concernés, qui en veulent, qui assument chaque note jouée comme si c’était la dernière de leur vie, conscients de faire partie d’une histoire qui écrit l’histoire de la musique,

magma76

conscients de créer un édifice monumental, se dressant fièrement à la face d’un monde encore endormi, hypnotisé par une « muzak » déversée sur toutes les ondes radiophoniques, et les chaînes de télévisions, abrutis par des slogans publicitaires, et des mélodies faites au moule, pour plaire au plus grand nombre sans aucun soucis de qualité et de sincérité, mais dans le simple but de rentabiliser un Art perverti, que l’on achète dans toutes les grandes surfaces, entre le beurre et la moutarde … Oui, un coup de baguette magique, et vous devenez chanteur, danseur, artiste …… Et bien NON, vous devenez simplement des singes savants, à qui l’on apprend des gestes, des attitudes stéréotypées, vous devenez des pantins, et ce n’est pas vous qui tirez les fils

philippe-andrieuPhoto. Philippe Andrieu.

« Terrien, si je t’ai convoqué c’est parce que tu le mérites, ma divine, et ô combien cérébrale conscience m’oblige à le faire. Tes actes perfides et grossiers m’ont fortement déplu, les sanctions qui te seront infligées dépasseront les limites de l’entendement humain et inhumain, car tu as, dans ton incommensurable orgueil, et ton insondable ignorance, impunément osé me défier, me provoquer et déclencher dans toute son immensité, ma colère effroyablement destructrice entraînant inexorablement ton châtiment race maudite ! »

magmaliveuniveriazehkt

… Non, il n’y a pas de recettes miracles, ni d’académie non plus, au départ il y a un Don, et ce don c’est à vous seul de le cultiver, afin que l’étincelle se transforme en lumière. Mozart, Bach, Beethoven, Mahler, Stravinsky, Coltrane, Parker, les Doors, les Cream, les Who, Ange, Thiéfaine ou CHRISTIAN, comme tout ceux qui créent une musique vivante, qui brisent les moules de la facilité et du radio-politico-correct, ceux-là non pas eut besoin d’école pour savoir si oui ou non ils avaient quelque chose de divin en eux. Si l’on veut laisser des traces derrière soi, laisser une empreinte, une image et qu’il ne soit possible, ni de les effacer, de les brouiller. Il faut être quelque peu nihiliste, et ne pas avoir peur de suivre son propre chemin…

rf2009b

Comme ce peuple d’Europe Centrale, qui s’étant révolté contre son tyran, marchait sur le palais, et les chants de ce peuple étaient si beaux qu’ils s’évanouirent dans l’espace …

magmalivelogolp

La copie d’un artiste, aussi bonne soit-elle ne sera jamais plus qu’une copie, il faut se démarquer, les moules sont fait pour être briser, ils ne peuvent servir qu’une seule fois. Il n’y eut qu’un seul Otis Redding, un seul James Brown et aucune copie n’a jamais pu les remplacer …

magmalivetitresmorceauxbonnetaille

Quand donc va t’on arrêter de nous prendre pour des « cons », pourquoi à la télévision, cette dévoreuse de vie, en « prime-time »a-t’on toujours droit aux mêmes conneries, à un bourrage de crâne systématique des maisons de disques pour des artistes qui ne sont que des marchandises, des produits de consommation courante, au même titre que la moutarde, la saveur en moins, pourquoi toujours les mêmes émissions de variétés, avec toujours les mêmes chanteurs, les mêmes invités???

magmalive6

Pourquoi avoir supprimé il y a quelques années déjà, « une » émission de Jazz d’à peine une heure, qui passait vers deux ou trois heure du matin, une fois par semaine. Etait ce encore de trop? Que de questions qui hélas je le crains restent sans réponse, ou du moins si, une réponse me semble évidente : le fric….Toujours plus de fric pour les grandes maisons de disques …. Il faut ren-ta-bi-li-ser … Voilà le Maître-mot

16747360

…Bien, je crois que je me suis quelque peu égaré, j’ai eu un coup de sang, mais je crois que la majorité d’entre-vous comprendra très bien ce que je veux dire. Bon où en étais-je…Voyons, …..Oui, les musiciens de la Zeühl donnent leur corps, leur coeur et leur âme dans ces concerts de La Taverne de l’Olympia.

magmalive10

Cette formation est une des meilleures, l’osmose, parfaite. Et tout cela on l’entend sur ce disque magique, baigné de lumières sombres, de rythmes convulsifs, où par moments un éclair de brillance vient changer la face d’un morceau, comme « LÏHNS », la pluie,

joué au piano et merveilleusement chanté par CHRISTIAN, en fermant les yeux on pourrait presque entendre le clapotis de l’eau, « LÏHNS » ou quand la beauté est limpide et pure, simple et douce comme la pluie qui tombe …

magmalive3

Même si le morceau n’a jamais été enregistré en public, mais en studio. Chut ne le dites à personne, ça reste entre nous! L’apport de DIDIER LOCKWOOD est important pour la musique du groupe – de même que son passage au sein de MAGMA sera primordial dans sa relation avec son violon- il est de part son instrument, un soliste, ce qui est une chose assez rare chez MAGMA, car le soliste n’existe quasiment pas en tant que tel,

magmalive13

le mot a peu de signification, puisque la Musique est Une, c’est une masse en perpétuelle mouvement, c’est une coulée de lave unie et indivisible, MAGMA est une Cathédrale, une architecture monolithique, un édifice d’où aucune saillie n’apparaît. Personne ne travaille séparément, pour se faire valoir, mais tous construisent ensemble « le grand oeuvre », chaque musicien est au service de la musique. Mais de temps en temps pour faire monter la pression, un bon chorus individuel peut être important, tel celui prit par DIDIER dans « MËKANÏK ZAÏN » la seconde partie de « M.D.K ». en est le digne exemple,

magmalive12

lancé sur un tempo d’enfer après le solo de PAGANOTTI , LOCKWOOD construit un chorus jusqu’au-boutiste, dont la structure en « spirale » a été déterminé par CHRISTIAN.

Une montée paroxystique de plus en plus folle, rapide, jusqu’à atteindre une sorte de transe quasi mortelle, dans laquelle le soutien des autres musiciens suit le même chemin, A mort et Après!!!

ASCII Kolor stitching | 2 pictures | Size: 1144 x 551 | FOV: 39.10 x 19.33 ~ 3.61 | RMS: 1.97 | Lens: Standard | Projection: Planar | Color: LDR |Photo: Ph.Andrieu

La version de « KÖHNTARKÖSZ », devenu « KÖHNTARK » , pour une raison de droits de maison de disque, est magnifiée par rapport à la version studio,

Part 1

Part 2

elle est plus puissante, plus fusion, jazz-rock, plus imposante et les choeurs y sont pour beaucoup. Merveilleuse STELLA dont la voix cristalline et féérique élève les morceaux au plus haut niveau de l’extase …

magmalive7

Chaque musicien de MAGMA est touché par la grâce, des claviers fantastiques, une basse apocalyptique, une guitare grandiose, une voix qui à jamais restera la VOIX de MAGMA,

klaus-from-les-genies-du-rock

Quant au jeu de CHRISTIAN n’en parlons pas !!! C’est un leçon pour tous les batteurs, son jeu fabuleux sert la musique uniquement, lui donne ses reflets, ses ombres, ses lumières. A aucun moment la batterie n’est mise en valeur par rapport au reste des instruments. Du binaire, du ternaire dans toute sa splendeur.

magmalive1

Elle souligne, désigne du doigt, ponctue. Pour en revenir au disque MAGMA LIVE, c’est une des première fois que l’on peut entendre CHRISTIAN chanter des parties entières. Son intro vocale sur « HHAÏ » est absolument splendide, son timbre est fort, beau, ample, précis et puissant. C’est une énergie pure qui se réveille, et qui éclabousse l’infini …

magmalive4

Cette version tout en retenue est à mon humble avis la plus belle qu’il m’aie été permis d’entendre. Bien sur cela n’engage que moi…Il est simplement dommage que la version ne soit pas intégrale, il parait qu’elle se fond au noir à la fin, comme « LÏHNS »,  car elle a été enregistré durant des répétitions, et sans public… Le reste du disque est à l’avenant, « KOBAH », version plus « rock-funky » , moins jazz, plus angoissante, plus chaloupée, plus directe que le « KOBAÏA » du premier album….

magmalive11

et l’énorme « MËKANÏK ZAÏN », le cerveau mécanique, qui débute par un chorus de basse monstrueux de BERNARD PAGANOTTI, permettant la transition avec la seconde partie, et le fameux chorus de violon de DIDIER LOCKWOOD.

magmalive2

Dans la version CD que CHRISTIAN et STELLA sortiront en 1989, figureront en plus un extrait d’ « ËMËHNTËHT-RE » ainsi que les six minutes qui précèdent le solo de basse de « MËKANÏK ZAÏN » à savoir « DA ZEÜHL WORTZ MËKANÏK » . Devoir choisir un album de MAGMA live ou en studio, pour un article sur les grands album, non pas du rock, ou du jazz, mais de la Musique, est pour un fan, une tache désespérante.

magmalive5

Tous les albums de MAGMA sont incontournables, ce sont des édifices dédiés à la musique, car comme disait CHRISTIAN chaque note jouée pèse une tonne, chaque album est un livre de sombres merveilles, un voyage initiatique vers l’infini, l’éternité, vers la vie. J’ai quand même tranché en faveur du MAGMA LIVE HHAÏ, car cet album a toujours été pour moi, une source d’éternelle découverte « un miroir où chacun peut y voir son propre reflet », le premier album enregistré en public. Enfin on pouvait retrouver sur disque la folie furieuse des concerts.

magmalive9

Dans cet album, tout confine à la perfection, tout est senti, pensé, pesé et joué, et c’est vrai que chaque note pèse ici une tonne, la formation du disque est une merveille d’horlogerie de précision, chacun des musiciens étant une pièce d’un gigantesque puzzle,

47758295

s’imbriquant parfaitement ensemble pour former un tableau mouvant, aux couleurs ondulantes et changeantes, selon l’endroit d’où on le regarde. Ce disque est l’apothéose du groupe MAGMA dans ces cinq premières années,

magmalive15

peut être la fin d’un cycle, ou le début d’un autre, en tous les cas, il démontre s’il en était encore besoin le génie intemporel d’un des grands compositeurs du XXe siècle, d’un homme, d’un poète, d’une âme d’enfant qui depuis 1969 se bat, construit, compose contre vents et marées, des symphonies, des opéras, des édifices flamboyants,

vanderlatogeetlaigle

et qui aujourd’hui encore, en cette année 2016, à l’énoncé de son simple nom, ravive des images, des souvenirs, des visions qui non rien de nostalgiques, car si elles nous renvoient dans le passé, elles sont également des promesses de Chef-d’Oeuvres à venir… Chaque écoute nous fait découvrir de nouvelles surprises, de nouvelles richesses, mille petites choses que l’on n’avait pas encore découvert. Merci, oui, mille fois merci à toi ……. CHRISTIAN VANDER, et merci à MAGMA …..

166460714

A vie, A mort et Après…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.